Un nou­veau vil­lage de Startups

Le vil­lage by CA à Saint-Etienne.

600 m² à des­ti­na­tion des star­tups de la Loire. C’est le Crédit-Agricole qui est à l’initiative de ce vil­lage d’entreprise. Il en existe dix-sept en France. Dans la Loire il est ins­tal­lé dans l’usine créa­tive de la Manufacture de Saint-Etienne dans le quar­tier Carnot.

A la tête de ce vil­lage, Christophe Balichard qui accueille des star­tups qui ont déjà réa­li­sé un chiffre d’affaires. Le but du vil­lage, c’est d’accélérer le déve­lop­pe­ment de ces entre­prises. Dans le vil­lage CA, elles pro­fitent d’équipements de bureau, du wifi en très haut débit et de onze par­te­naires tels que Saint-Etienne Métropole, l’Ecole des Mines, EM Lyon, CERFrance, Philips, Casino, Locam, Sofimac Partners, Eurovia, Viajuris et Manutech. Ces par­te­naires vont aider, grâce à leurs réseaux, les jeunes entre­prises qui cherchent à employer de nou­veaux salariés.

Pour le moment elles sont six à uti­li­ser douze postes. Cinquante postes sont dis­po­nibles dans le vil­lage CA.

Le Crédit Agricole lance un appel à can­di­da­ture. Le comi­té de sélec­tion, com­po­sé des par­te­naires, va se réunir le 5 décembre. Les can­di­dats auront deux minutes pour se pré­sen­ter et 8 minutes pour échan­ger et convaincre le jury.

A la clé, des for­mules d’hébergement très inté­res­santes pour la ges­tion de star­tups : soit 90 euros par mois pour un poste nomade. Ici les per­sonnes s’installent où elles le veulent. 110 euros par mois pour un poste pri­va­tif. Et 130 euros pour un bureau fer­mé avec un poste de tra­vail. Ce genre de pépi­nière d’entreprise s’installe un peu par­tout en France.  A Saint-Etienne, il en existe plu­sieurs pour que les jeunes entre­prises puissent gran­dir et embau­cher afin de créer de l’emploi en région.

Les autres infos