Un nouveau village de Startups

Le vil­lage by CA à Saint-Eti­enne.

600 m² à des­ti­na­tion des star­tups de la Loire. C’est le Crédit-Agri­cole qui est à l’initiative de ce vil­lage d’entreprise. Il en existe dix-sept en France. Dans la Loire il est instal­lé dans l’usine créa­tive de la Man­u­fac­ture de Saint-Eti­enne dans le quarti­er Carnot.

A la tête de ce vil­lage, Christophe Balichard qui accueille des star­tups qui ont déjà réal­isé un chiffre d’affaires. Le but du vil­lage, c’est d’accélérer le développe­ment de ces entre­pris­es. Dans le vil­lage CA, elles prof­i­tent d’équipements de bureau, du wifi en très haut débit et de onze parte­naires tels que Saint-Eti­enne Métro­pole, l’Ecole des Mines, EM Lyon, CER­France, Philips, Casi­no, Locam, Sofi­mac Part­ners, Eurovia, Via­juris et Manutech. Ces parte­naires vont aider, grâce à leurs réseaux, les jeunes entre­pris­es qui cherchent à employ­er de nou­veaux salariés.

Pour le moment elles sont six à utilis­er douze postes. Cinquante postes sont disponibles dans le vil­lage CA.

Le Crédit Agri­cole lance un appel à can­di­da­ture. Le comité de sélec­tion, com­posé des parte­naires, va se réu­nir le 5 décem­bre. Les can­di­dats auront deux min­utes pour se présen­ter et 8 min­utes pour échang­er et con­va­in­cre le jury.

A la clé, des for­mules d’hébergement très intéres­santes pour la ges­tion de star­tups : soit 90 euros par mois pour un poste nomade. Ici les per­son­nes s’installent où elles le veu­lent. 110 euros par mois pour un poste pri­vatif. Et 130 euros pour un bureau fer­mé avec un poste de tra­vail. Ce genre de pépinière d’entreprise s’installe un peu partout en France.  A Saint-Eti­enne, il en existe plusieurs pour que les jeunes entre­pris­es puis­sent grandir et embauch­er afin de créer de l’emploi en région.

Les autres infos