Un octogénaire violée à Saint-Etienne

Le juge­ment d’une affaire sor­dide vient enfin de tomber cette semaine à Saint-Eti­enne.

le 24 sep­tem­bre 2018, la stéphanoise de 85 ans vio­lée, a pu recon­naître son agresseur au tri­bunal cor­rec­tion­nel de Saint-Eti­enne. C’est le plus grand des trois présents.

Le nom du vio­leur est Ryad Bahla­di. Retour sur les faits : Un soir de novem­bre 2015, le froid rôde dans le cen­tre-ville de Saint-Eti­enne. Place Cha­vanelle, trois délin­quants passent à tabac un homme de 63 ans. Mal­heureuse­ment, ce fait divers ne s’arrêtera pas là.

Après avoir dépouil­lé le sex­agé­naire, les trois hommes le lais­sent sur place et vont chez lui. « Ils avaient récupéré tous ses papiers et ont facile­ment retrou­vé son adresse » nous explique-t-on.

Arrivé à son apparte­ment, les trois indi­vidus se font pass­er pour la police et met­tent sens dessus dessous l’appartement du cou­ple. Le mari n’est pas encore ren­tré, et l’un des trois mal­frats vio­le sa femme de 85 ans. Une soirée d’épou­vante pour ce cou­ple. Enfin arrivé chez lui, l’homme a juste le temps de voir les trois com­pères  dévaler les escaliers pour s’enfuir.

Le tri­bunal cor­rec­tion­nel de Saint-Eti­enne a enfin ren­du son juge­ment dans cette affaire. Ryad Bahlali prend qua­tre ans de prison ferme et 3500 euros de dom­mages et intérêts pour le viol de la femme de 85 ans. Les deux autres mal­frats ont été con­damnés à deux ans de prison ferme et égale­ment 3500 euros de dom­mages et intérêts.



Les autres infos