Un Roannais découvert baignant dans son sang

La police se demande s’il y a eu meurtre ou si ce fait divers est un accident. Michel Zirafa, 44 ans a été retrouvé mort vendredi matin chez lui à Thurins.

Le journal Le Progrès rapporte l’information sur la mort de ce quadragénaire retrouvé gisant dans une mare de sang, chez lui, allongé devant son canapé.

La voisine a entendu crier jeudi matin. « J’étais chez moi quand je l’ai entendu crier en fin de matinée » affirme la voisine à nos confrères du journal Le Progrès. Cette dernière a pu voir la femme du défunt appeler au secours. « Elle était au milieu de la route, affolée, essayant d’arrêter une voiture ».

« Mon mari est mort, allez voir quand même s’il respire »

La voisine tombe sur le corps de la victime. Elle n’a pas voulu s’approcher, préférant fuir cette vision horrible. Le couple était nouveau à Thurins. Ils n’avaient pas eu encore l’occasion de se faire de nouveaux amis dans le bourg. Le voisinage décrit le couple comme calme et discret. Michel Zirafa venait de monter son entreprise de maçonnerie.

Il se spécialisait dans la couverture et dans la construction de piscines. Il avait fermé sa précédente entreprise de Roanne pour ouvrir celle de Thurins.

Un ruban jaune de la police encadre la villa du couple depuis la mort de Michel Zirafa. La police enquête sur différentes hypothèses. Meurtre ou blessure accidentelle ? Lorsque sa femme a découvert le corps de son mari, celui-ci était dans un état de décomposition avancé. La mort datait déjà de plusieurs jours. Sa femme était absente du domicile depuis quelques jours. L’autopsie, réalisée mercredi, a démontré que le crâne de la victime avait été touché. La mort pourrait avoir été causée par un coup à la tête. Une enquête a été ouverte et c’est la section de recherche de Lyon qui va enquêter.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi