Un Stéphanois jugé pour assassinat

Le 10 janvier 2016, deux hommes sont alcoolisés. L’un deux est interpellé  par la police de Saint-Etienne au niveau de la place Jacquard. Il est armé d’un révolver avec 6 balles. Il s’appelle Francis Charles et a 62 ans. Un peu plus loin, la police retrouve un autre homme, Joseph Guillermenot. Il a été signalé et les pompiers sont venus tenter de le secourir. Il a été blessé par balles rue du Grand Gonnet.

Le blessé est mort presque deux heures plus tard, mais a pu donner le nom de son agresseur. Embarqué par la police et mis en cellule de dégrisement, Francis Charles finira par parler lors de son audition. Il a bien tué Joseph. La police a découvert que les deux hommes se connaissaient très bien. Au moment des faits, à la sortie du bar, ils se sont violemment disputés. Une histoire d’argent, une dette qui a eu du mal à être remboursée. Francis Charles avait expliqué aux enquêteurs être rentré chez lui pour prendre son arme pour faire peur à son opposant.

La dispute a continué devant le domicile de Josèph Guillermenot qui souhaitait rentrer chez lui et Francis Charles a tiré. Pour le meurtrier, le coup est parti tout seul. Il a contesté la préméditation. Pourtant l’enquête a conduit la justice à penser qu’il pourrait y avoir préméditation. Francis Charles devra répondre d’assassinat devant la cour d’assises de Saint-Etienne mercredi, jeudi et vendredi. Un procès qui devrait être très suivi. Francis Charles sera assisté de Maitre André Buffard et l’avocat général sera Madame Berthéas. Le résultat du procès devrait vraisemblablement trouver une issue vendredi.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi