Un Vert de légende revient sur le geste de Nabil Fakir

Il y a un an, l’OL étrillait l’ASSE (5-0) lors de la première manche du derby dans le chaudron de Geoffroy-Guichard. Pour le compte de France Football, Laurent Paganelli est revenu sur le geste de Nabil Fekir.

Probable que tous les supporters de l’OL, et même ceux des Verts, associent encore longtemps Nabil Fekir à son geste de la saison dernière dans le chaudron. Le Lyonnais, qui venait de marquer, avait alors tenu à enlever son maillot et le tendre face au Kop Sud du stade Geoffroy-Guichard. Résultat, match arrêté, terrain partiellement envahi et victoire finale, tout de même, pour Fekir et les siens sur le score de 5-0.

Alors que le derby OL-ASSE se pointe à l’horizon, vendredi 21 heures, l’homme de terrain de Canal Plus et ancien Vert, Laurent Paganelli, est revenu sur ce geste pour le compte de France Football.

En expliquant que le football, c’était aussi ce genre de gestes. « Je m’étais dit que ça allait être le bordel. Je l’ai suivi quand il est sorti et je me suis même retrouvé seul avec lui dans le vestiaire. Et alors? C’est ça le foot ! Ils sont jeunes, insouciants, et c’est ce que j’aime aussi. Dans un derby, la tactique ne compte pas, le beau jeu non plus: on veut gagner, point barre. C’est un combat sur le rectangle vert où il faut s’attendre à tout, où tous les coups sont permis. Si un  tel match est lisse, on s’emmerde. Il ne faut pas qu’il le devienne. »



Vous aimerez lire aussi