Une fonctionnaire condamnée pour corruption passive

Une fonctionnaire affectée au service des cartes grises de Clermont-Ferrand écope d’une peine de 6 mois de prison avec sursis. Les faits datent de 2016 à 2018.

Des cartes grises contre des restaurants ou des relations intimes

Tout commence en janvier 2018 lorsque la préfecture reçoit une lettre anonyme qui accuse la quinquagénaire de favoriser certains dossiers. L’enquête avait permis par la suite de constater que la fonctionnaire entretenait des relations particulières avec certains de ses clients.

Il s’est aussi avéré qu’elle acceptait parfois des bons d’achats de valeur variable, des invitations au restaurant, voire des relations sexuelles avec certains d’entre eux.

6 mois de prison avec sursis pour corruption passive

Elle a été révoquée de l’administration dans laquelle elle travaillait en janvier. Elle a, en plus, été condamnée à 6 mois de prison avec sursis pour corruption passive ce lundi 18 mai.

Quant aux garagistes, ils écopent eux d’une amende s’élevant à 5 000€.

Les autres infos
Les autres infos