une porte de sortie intéressante se referme pour Robert Beric

Souvent installé sur le banc de touche, l’attaquant slovène de l’ASSE, Robert Beric, pourrait, en cas d’offre intéressante, quitter le Forez au cours du mercato d’hiver.

L’été dernier, alors que le mercato sévissait encore, nombreux étaient ceux qui annonçaient le départ de Robert Beric. Revenu, quelques mois auparavant, à l’ASSE, après un prêt pas vraiment synonyme de réussite à Anderlecht, le Slovène semblait clairement barrer sur le front de l’attaque par Wahbi Khazri, Loïs Diony ou encore Romain Hamouma.

Le début de saison des Verts mettait depuis en évidence les choix de l’entraîneur, Jean-Louis Gasset, soucieux d’accorder sa confiance à Diony, mais pas à Beric, envoyé sur le banc de touche. Et ce n’est pas la dernière titularisation du Slovène, 45 minutes contre le Stade Rennais (1-1), qui allait convaincre le coach stéphanois. A quelques mois du terme de son contrat, Beric se retrouve donc dans une situation difficile. D’autant que son ancienne formation, le Rapid de Vienne, ne semble plus être en mesure de le faire revenir.

Le directeur sportif du club autrichien s’est en effet montré très clair. Au travers de propos accordés à la presse locale, et retranscrits par le site amateur peuplevert, un détail important empêche désormais toute transaction: « Nous avons eu des échanges l’été dernier, mais Robert gagne un salaire beaucoup trop important. »

Reste désormais à Beric de prendre son mal en patience. Et de gagner du temps de jeu pour convaincre Gasset ou un club soucieux de tenter un pari. Le joueur étant libre dans quelques mois, ce n’est pas gagné…



Vous aimerez lire aussi