Une prison construite à Veauche

Ce n’est pour le moment qu’un projet qui pourrait préserver l’agriculture de Saint-Bonnet-les-Oules.

Raymond Vial, le président de la chambre d’agriculture de la Loire a fait savoir au gouvernement qu’un terrain adéquat était disponible à Veauche pour la future prison. Depuis de très nombreuses années, des agriculteurs exploitent de nombreux hectares de champs sur les terres agricole de Saint-Bonnet-les-Oules, là où est prévue la construction d’une prison. Raymond Vial a expliqué que 30 hectares à Veauche sont disponibles pour le bâtiment. Il serait même possible de proposer un potager géré par des détenus de courte durée, une façon de travailler sur leur réinsertion.