Après trois ans sans Coupe d’Europe, l’AS Saint-Eti­enne dis­put­era l’Europa League la sai­son prochaine. Qua­trième de L1, le club forézien a atteint ses objec­tifs. Cela étant, l’été sera chaud et mou­ve­men­té suite au départ de Jean-Louis Gas­set. Un départ dif­fi­cile à combler, et qui inquiète au plus haut point Jonathan MacHardy, lequel a égale­ment évo­qué l’endettement du club ain­si que les ten­sions en interne entre Roland Romey­er et Bernard Caïaz­zo. Autant de prob­lèmes qui lais­sent penser que l’avenir n’est pas for­cé­ment rose pour l’ASSE…

« Là, l’ASSE, c’est le départ de Gas­set, qui a fait de très belles choses… Le départ de Rocheteau… Il y a aus­si cette non-qual­i­fi­ca­tion en Ligue des Cham­pi­ons et les départs annon­cés… Pour­tant il y a des joueurs de qual­ité, une for­ma­tion floris­sante, et un pub­lic. Ça donne un club attrac­t­if. Mais Gas­set part, et les guéguer­res internes revi­en­nent. Entre Romey­er et Caïaz­zo, Paquet est pris en tenaille entre les deux. L’équilibre qu’il y avait avec Gas­set est par­ti. On est en fin de sai­son, et on ne sait tou­jours pas dans quelle ligne l’ASSE va se diriger… Sain­té a aus­si besoin d’argent, avec un endet­te­ment de 15–20 ME. Et main­tenant, il y a cette incer­ti­tude sur le poste d’entraîneur. Alarmiste ? Peut-être pas. Car il y a des bases solides. Mais la sit­u­a­tion est préoc­cu­pante » a expliqué le con­sul­tant de RMC, qui guet­tera avec beau­coup d’attention ce qui passera à Saint-Eti­enne dans les prochaines semaines.

© Crédit Pho­to : Icon Sport



Les autres infos