47 Ter, de Youtube à la scène

Ils sont trois, sont ori­gi­naires de Bailly dans les Yvelines et font de la pop/rap. Avec beau­coup d’au­to­dé­ri­sion, le 47 Ter se fait dou­ce­ment sa place après s’être fait connaitre sur Youtube.

Débarqué en 2017 sur la toile, Pierre-Paul, Blaise et Miguel cumulent 16 mil­lions de vues sur leurs dif­fé­rentes vidéos. Le prin­cipe était simple au départ : Reprendre des clas­siques du rap inter­na­tio­nal au pia­no-souf­fleur et au sam­pler puis venir y poser leurs rimes. Le nom de ces free­styles : “On Vient Gâcher Tes Classiques”.

En avril, ils revi­sitent Dirt Off You Shoulder de Jay Z et reçoivent la visite d’un des papas du rap­game fran­çais : Oxmo Puccino. Les trois appren­tis rap­peurs étaient offi­ciel­le­ment vali­dés par les autorités.

Depuis, tout s’ac­cé­lère pour les jeunes musi­ciens. Ils enchaînent les pas­sages en radio et les scènes. Ils ont été invi­tés dans une émis­sion spé­ciale par Bigflo et Oli et même Fianso les a fait entrer dans son cercle. C’est donc tous les hori­zons du rap fran­çais qui prennent sous leur aile le 47 Ter, les anciens, le rap popu­laire et le rap consi­dé­ré comme plus dur.

Amis d’en­fance, ils ont tou­ché à de nom­breux styles : pop, rock ou métal avant de venir se poser sur ce qu’ils défi­nissent comme de la “pop/rap”. La recette est simple, une ins­tru et une mélo­die sérieuse pour convaincre et quelques free­styles rap pour ne pas renier ses origines !

Aujourd’hui, le 47 Ter prouve qu’il n’est pas qu’un phé­no­mène : 170 000 abon­nés Youtube pour 16 mil­lions de vues, 180 000 fans Facebook, 9 000 abon­nés Twitter et des dates qui s’enchaînent !



Les autres infos