L’éPOPée verte, le docu­men­taire tant atten­du enfin disponible !

Le Fil et l’agence audio­vi­suelle AUUNA col­la­borent pour réa­li­ser L’éPOPée verte, un docu­men­taire qui n’a qu’un seul but. Promouvoir la scène sté­pha­noise. Au croi­se­ment du mou­ve­ment col­lec­tif et de l’Epopée des Verts de 1976, l’Epopée verte vous pro­pose une nou­velle image de Saint-Etienne. Réalisé autour de 5 artistes recon­nus au niveau natio­nal, ce docu­men­taire vous emmène dans les cou­lisses de la scène sté­pha­noise pour vous don­ner un aper­çu de la richesse cultu­relle de la ville.

Découvrez l’éPOPée verte, réa­li­sée par Geoffroy Saint-Joanis et Sylvain Raby.

5 artistes, 5 pépites stéphanoises

Au cœur de ce docu­men­taire : une nou­velle géné­ra­tion d’artistes « quelque part entre la chan­son fran­çaise et le son des machines, entre la noir­ceur, la mélan­co­lie et l’urgence. » Il vous emmène à la décou­verte de 5 artistes ori­gi­naires de Saint-Etienne : Terrenoire, Fils Cara, Cœur, La belle vie et Zed Yun Pavarotti.

Revenus sur leur terre d’origine, les artistes vous pré­sentent leur his­toire, les endroits de la ville qui leur font sens ou encore leur famille. Ce docu­men­taire dévoile une facette de leur iden­ti­té qu’ils n’avaient pas encore jusque là eu l’opportunité de partager.

Un pre­mier concert qui donne envie d’aller plus loin

Le pro­jet a débu­té par une soi­rée-concert qui a eu lieu au début du mois d’octobre l’année der­nière. Initialement pré­vu à Paris, c’est fina­le­ment la salle de spec­tacle Le Fil à Saint-Etienne qui a eu la chance d’accueillir l’événement.

Réunis sur scène pour l’occasion, les artistes par­tagent une expé­rience unique en pleine pan­dé­mie. S’arrêter là aurait été gâcher une oppor­tu­ni­té rare. Le pro­jet était trop inté­res­sant pour ne pas aller plus loin. Il était essen­tiel de pré­sen­ter ce cou­rant musi­cal dif­fé­rem­ment, mal­gré les condi­tions sanitaires.

Après les mines et le foot­ball, une iden­ti­té sté­pha­noise désor­mais riche de culture

Cette pre­mière ren­contre a donc été l’élément déclen­cheur de ce pro­jet. Les deux réa­li­sa­teurs se donnent deux objec­tifs. Dans un pre­mier temps : com­prendre pour­quoi tous ces artistes ont explo­sé en même temps sur la scène natio­nale. Et enfin, dans un deuxième temps, mettre en avant ce qui fait la sin­gu­la­ri­té de ce mou­ve­ment.. A la fois très ancré dans une iden­ti­té sté­pha­noise et qui, dans le même temps se donne pour ambi­tion de conqué­rir le ter­ri­toire national.

On aime­rait mon­trer qu’aujourd’hui Saint-Etienne rayonne par ses artistes, par sa culture et cette notion de col­lec­tif.. Des gens qui tra­vaillent ensemble, qui ont des envies com­munes et qui ont envie aus­si, avec convic­tion et ambi­tion de por­ter les cou­leurs de leur ville. — Marilou Andrieu (Responsable de la com­mu­ni­ca­tion et des rela­tions publiques de la salle de spec­table Le Fil de Saint-Etienne)

La bande-annonce du docu­men­taire est dis­po­nible ICI, sur la chaine Youtube du Fil.

La sor­tie du docu­men­taire l’éPOPée verte aura lieu dans le cou­rant de la jour­née du 5 mai sur Youtube éga­le­ment (et peut-être dans les salles de ciné­ma sté­pha­noises pro­chai­ne­ment !). Vous pou­vez retrou­vez le docu­men­taire ICI !

Les autres infos
Les autres infos