A onze contre dix, Paris frappe Sainté et rem­porte la la Coupe de France

C’EST FINI !!! Le PSG rem­porte la trei­zième Coupe de France de son his­toire au terme d’un match plus hâché que sexy. Un match de reprise quoi. 

En infé­rio­ri­té numé­rique durant plus d’une heure, les Verts ont livré une bonne pres­ta­tion, mais insuf­fi­sante pour ren­ver­ser le PSG. Au micro de France TV Jessy Moulin annonce au jour­na­liste : “On a retrou­vé des cou­leurs”, confie Jessy Moulin, meilleur Stéphanois de cette finale. Le gar­dien de l’ASSE en a pro­fi­té pour rendre hom­mage à Loïc Perrin

ASSE / PARIS : un match dif­fu­sé sur plus de 80 chaines TV dans le monde en direct

Un des matchs le plus sui­vi dans la sai­son 1019 / 2020.

Le saviez-ou ?

A moins d’un mois de la reprise du cham­pion­nat de France, le groupe sino-espa­gnol n’a pas annon­cé les détails de son offre. Mediapro devrait com­mu­ni­quer dans les pro­chains jours, alors que plu­sieurs points res­tent encore flous.

La galère pour voir les matchs à la télé

Les sui­veurs du foot­ball fran­çais vont-ils enfin savoir où ils pour­ront suivre le feuille­ton de la Ligue 1 cette sai­son? A moins d’un mois de la reprise des pre­miers matchs de l’exer­cice 2020–2021 du Championnat de France le week-end du 22 et 23 août, le déten­teur des droits de dif­fu­sion TV Mediapro devrait don­ner plus d’in­for­ma­tions sur l’offre de sa chaîne Téléfoot dans les pro­chains jours, pro­ba­ble­ment la semaine pro­chaine. Et peut-être répondre aux nom­breuses ques­tions encore en suspens.

Ce que l’on sait

Les matchs réser­vés à Téléfoot. Le pro­gramme est clair depuis que Mediapro a raflé la mise lors de l’ap­pel d’offres en 2018 : Téléfoot retrans­met­tra l’af­fiche de Ligue 1 du ven­dre­di soir (21 heures), une ren­contre le same­di à 17 heures, deux matchs (13 heures et 21 heures le dimanche) et un mul­ti­plex le dimanche après-midi. Canal +, qui a rache­té les lots ini­tia­le­ment acquis par BeIN Sports, dif­fu­se­ra la ren­contre du same­di soir (21 heures) et un autre match le dimanche (17 heures).

Pour la Ligue 2, Téléfoot dif­fu­se­ra huit matchs en mul­ti­plex le same­di à 19 heures. BeIN Sports a conser­vé de son côté les affiches du same­di (15 heures) et du lun­di (20 h 45).

La date de lan­ce­ment de la chaîne. Le groupe sino-espa­gnol, qui met chaque sai­son 780 mil­lions d’eu­ros sur la table pour pou­voir retrans­mettre les ren­contres de l’é­lite hexa­go­nale, a pré­vu de lan­cer Téléfoot à l’oc­ca­sion de la reprise des cham­pion­nats en août.

Un accord avec le groupe TF1. C’est la der­nière annonce majeure de Mediapro. Début juin, le groupe a offi­cia­li­sé un accord avec le pro­prié­taire de la pre­mière chaîne de France. Il lui per­met d’u­ti­li­ser le nom de l’emblématique émis­sion domi­ni­cal et d’emprunter le duo de com­men­ta­teurs des Bleus, Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu, pour une ving­taine d’af­fiches de Ligue 1. TF1 pro­dui­ra, conjoin­te­ment avec Mediapro, un maga­zine dif­fu­sé le dimanche de 12 heures à 13 heures sur Téléfoot ain­si que des « Téléfoot Vintage », maga­zine dédié à l’his­toire du foot­ball français.

Le prix. Autour de 25 euros par mois. Depuis deux ans, Mediapro com­mu­nique sur ce chiffre. Pour ren­ta­bi­li­ser son inves­tis­se­ment, le groupe espère atti­rer entre 3 et 3,5 mil­lions d’a­bon­nés.

Ce que l’on attend de savoir

Où ver­ra-t-on Téléfoot ? Alors que les deux pre­mières divi­sions fran­çaises doivent reprendre le week-end du 22–23 août, on ignore encore com­ment les télé­spec­ta­teurs pour­ront s’y abon­ner. Pour l’heure, aucun dis­tri­bu­teur — Free, Bouygues, Orange, SFR, Canal + — n’a annon­cé d’ac­cord de dif­fu­sion avec le groupe sino-espagnol.

Contactés par Le Parisien, Bouygues, le groupe Iliad (NDLR : pro­prié­taire de Free) et Canal + n’ont pas sou­hai­té évo­quer le sujet. Orange, de son côté, dis­cute avec Mediapro pour pro­po­ser Téléfoot aux abon­nés de sa box. « On espère tou­jours une issue posi­tive, mais les négo­cia­tions sont très incer­taines », nous a fait savoir le groupe, qui pointe les exi­gences jugées trop impor­tantes du groupe sino-espagnol.

Les autres infos