Accueil au centre de vac­ci­na­tion : une sté­pha­noise se plaint

Dans un long cour­rier adres­sé au jour­nal Le Progrès, une habi­tante de la ville de Saint-Etienne a sou­hai­té dénon­cer les condi­tions d’accueil au centre de vac­ci­na­tion du CHU. C’est en accom­pa­gnant sa maman, âgée de 71 ans, lors de sa pre­mière injec­tion, que Catherine Ruiz à fait ces mal­heu­reux constats.

Mauvaise ges­tion des flux et condi­tions d’accueil du centre de vac­ci­na­tion qui ne cor­res­pondent pas aux patients accueillis

Le centre de vac­ci­na­tion est un espace qui accueille un grand nombre de per­sonnes vul­né­rables. De fait, le res­pect des gestes bar­rières et la mise en place de toutes les mesures devant réduire au maxi­mum le risque de conta­mi­na­tion sont fon­da­men­taux. Et c’est essen­tiel­le­ment ce que déplore Catherine Ruiz. Lors de sa visite au centre de vac­ci­na­tion, elle a pu consta­ter à quel point l’organisation était catas­tro­phique et pou­vait poten­tiel­le­ment mettre en dan­ger les per­sonnes venues se faire vacciner.

La réponse du CHU à la lettre dépo­sée par Catherine Ruiz

Le CHU a tenu à s’exprimer sur le sujet afin de se défendre de ces accu­sa­tions. Pour cela, il a notam­ment mis en avant la subite aug­men­ta­tion des flux. Le centre de vac­ci­na­tion ne s’é­tait effec­ti­ve­ment pas pré­pa­ré à une telle affluence. Il a tout de même expri­mé expli­ci­te­ment que les com­men­taires allaient être pris en consi­dé­ra­tion et que le néces­saire allait être fait pour s’assurer que les risques soient limi­tés au maximum.

Dans les modi­fi­ca­tions annon­cées, on a notam­ment : l’agrandissement de la zone d’accueil ain­si que la mobi­li­sa­tion plus impor­tante de per­son­nels d’accueil. Il ne reste donc plus qu’à suivre l’évolution des condi­tions d’accueil du centre sur les pro­chaines semaines.

Les autres infos
Les autres infos