Affaire Marc Petit : prison avec sursis

Marc Petit vient d’être condamné à un an de prison avec sursis. Le maire de Firminy, devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, était jugé pour l’agression sexuelle d’une employée du conseil départemental du Puy-de-Dôme.

Le juge a aussi requis une amende de 2000 euros et un stage contre le sexisme pour Marc Petit. Le maire de Firminy dément les allégations émises par l’accusatrice.



Les autres infos
Les autres infos