Après 4 ans de cavale, un “Most Wanted” stéphanois arrêté

Son visage faisait partie des 19 visages de la campagne “Most Wanted” d’Europol. Il a été arrêté dans la banlieue de Barcelone le 20 janvier 2021 pour des faits de viol après 4 ans de cavale.

Francois Di Pasquali avait été confondu par son ADN, suite à un viol sur une personne de 84 ans. Son patrimoine génétique avait été prélevé en avril 2012 après qu’il ait tenté d’écraser sa femme. Grâce a celui-ci, les enquêteurs ont pu découvrir l’identité du coupable.

Les faits de viol remontent à 2009. Mis en examen en juin 2012, il avait été libéré en 2013, mais ne s’est pas présenté à son procès en 2016 à l’issue duquel il a été condamné à 10 ans de prison par défaut.

Ancien restaurateur, propriétaire de la Dolce Vita, rue Dormoy, son entourage était resté “discret” et “prudent” sur les agissements de l’individu en cavale. Une grande opérations de perquisitions simultanées a été lancée, dans la région de Saint-Etienne, le 20 janvier 2021 qui a permis de découvrir la cachette de l’individu.

Les autres infos
Les autres infos