ASSE : les vertes ont écrite une lettre ouverte

Les joueuses fémi­nines de l’ASSE dénoncent l’absence d’é­ga­li­té entre les com­pé­ti­tions mas­cu­lines et féminines.

Les com­pé­ti­tions de foot­ball mas­cu­lines n’ont pas été impac­tées par les mesures sani­taires puisque la Ligue 1 est tou­jours en cours et que les joueurs mas­cu­lins du club de Geoffroy-Guichard conti­nuent de faire avan­cer le calendrier.

Les clubs de D2 fémi­nines ne peuvent, elle, tou­jours pas reprendre la com­pé­ti­tion. Les Amazones, dans un com­mu­ni­qué s’in­ter­rogent sur l’i­ni­qui­té du sort réser­vé au foot­ball fémi­nin : « pour­quoi notre sport, pra­ti­qué en plein air, ne pour­rait-il pas reprendre lorsque les cham­pion­nats du 2e éche­lon natio­nal de sports de salle comme le bas­ket et le hand­ball ont repris ? »

Le 19 février, la Fédération Française de Football annon­çait que la D2 pour­rait reprendre le 18 avril mais en milieu de semaine der­nière, le gou­ver­ne­ment a fait machine arrière.

 

Visuel : ASSE.

Les autres infos