« Balance ton bar » doit-il arriver à Saint-Etienne ?

Un mouvement de dénonciations venu de Belgique prend de l’ampleur en ce moment sur Instagram. Dans de nombreuses villes, les agressions sexuelles se sont développées dans les boites de nuit, comme dans les bars et sont dénoncées sur le réseau social. Pour le moment, aucune page dédiée à la Loire n’a été créée.

Depuis son ouverture mi-octobre en Belgique, la page Instagram « Balance ton bar » égrène les témoignages sur les cas de violences sexuelles dans les établissements de nuit, en incriminant parfois directement le staff. Un mouvement qui commence aussi à essaimer au Royaume-Uni ou en France, comme à Lyon où une page « Balance ton bar, Lyon » a été créée.

Les agressions commises dans les bars et boîtes de nuit seraient nombreuses

Les modes opératoires varient, même si l’administration de drogues par la force ou la surprise est souvent décrite. L’idée, avec ces comptes sociaux, est évidemment de forcer les patrons des établissements de la nuit et le gouvernement à réagir.

C’est contre « l’impunité » que cette initiative se dresserait. « Les (gérants) se dédouanent souvent en disant que ce n’est pas de leur faute, ‘on brasse tellement de clients’. Mais la vraie question c’est : mettez-vous des choses en place pour protéger vos clients ? », a expliqué Maité Meeus, 23 ans, à l’origine de ce hashtag, sur France Info.

À Lyon par exemple, le compte a déjà relayé plusieurs paroles de victimes présumées.

Photo d’illustration : Pixabay

 

Les autres infos
Les autres infos