Bernard Lavilliers au Zénith de Saint-Etienne le 30 mars

D’une tour­née à l’autre, ses fans lui sont très fidèles. 

Bernard Lavilliers a arrê­té depuis long­temps de for­cer le trait. Il défend tou­jours les ouvriers et même les cadres sup’ virés du jour au len­de­main («Bon pour la casse»), évoque la dés­in­dus­tria­li­sa­tion («Charleroi») et conti­nue à nous racon­ter «Les aven­tures extra­or­di­naires d’un billet de banque». Dans de superbes lumières, accom­pa­gné par 7 musi­ciens par­faits, le chan­teur détaille son der­nier album, l’ex­cellent «5 mn au Paradis» («La gloire», «Paris la grise», «Croisières médi­ter­ra­néennes»…). Il revient aus­si sur ses clas­siques. de sa voix grave impec­ca­ble­ment ampli­fiée. Et le public est à nou­veau trans­per­cé par l’é­mo­tion, quand seul à la gui­tare, Bernard Lavilliers chante «On the road again» et «Betty». On les connaît par cœur, elles nous tirent tou­jours des larmes.

Source: ladepeche.fr



Les autres infos