Blanche-Neige : un baiser non consenti ?

Blanche Neige et les sept nains

Si les parcs Disney ont réouverts cette semaine aux Etats-Unis, Disney est à l’origine d’une polémique, qui n’a rien à voir avec la crise sanitaire. Le Prince charmant de Blanche-Neige et les sept nains serait à l’origine d’un baiser non consenti.

“Un problème majeur” dans Blanche-Neige : le baiser non consenti

Il s’agit, bien sûr, de la scène finale du célèbre dessin animé. Deux journalistes du San Francisco Gate expliquent : Un baiser qu’il lui donne sans son consentement, alors qu’elle est endormie, ne peut pas être du véritable amour si une seule personne sait ce qui se passe. Ne sommes-nous pas d’accord que le consentement, dans les premiers films Disney, est un problème majeur ? Ou qu’il faut apprendre aux enfants qu’embrasser, quand il n’a pas été établi que les deux parties ont la volonté de s’engager, n’est pas OK ?”

En effet, cette réflexion est venue après une visite du Parc et un tour dans l’attraction adaptée du conte.

Des propos qui font bien sûr réagir et qui alimentent la “cancel culture”, alors que l’on vient de passer la Journée Internationale du Droit des femmes.

Un conte de fées

Rappelons que Blanche-Neige et les 7 nains sont adaptés des contes des Frères Grimm et sorti en 1937. Il raconte l’histoire de Blanche Neige; une princesse d’une très grande beauté, ce qui rend jalouse sa belle-mère. Celle-ci demande quotidiennement à son miroir magique de lui dire qu’elle est la plus belle ; mais un jour, le miroir affirme que la plus belle femme du royaume est Blanche Neige. La reine décide alors de la tuer mais le garde chargé de cette tâche ne trouve pas le courage et abandonne Blanche Neige dans la forêt. Perdue, à bout de force, elle échoue dans une maison où habitent sept nains.

Les autres infos
Les autres infos