Caïazzo a déjà de grosses craintes par rapport aux nouveaux droits TV

Obligé de prendre de la hauteur après l’annonce il y a plusieurs semaines de la hausse des droits TV pour la période 2020-2024, Bernard Caïazzo s’inquiète quand même un peu.

Si la Ligue 1 devrait changer de braquet à l’horizon 2020 avec l’entrée en vigueur des nouveaux droits TV négociés avec Mediapro pour 1,153 milliards d’euros par an, Bernard Caïazzo nourrit quand même quelques réserves.

Président du Conseil de Surveillance de l’ASSE mais également du syndicat Première Ligue, le dirigeant s’inquiète du projet derrière la firme espagnole, laquelle n’a pas encore levé le voile sur son projet véritable.

«On dit que Mediapro souhaite faire de la sous-traitance. Mais vu les sommes qu’ils ont engagées, je ne vois pas comment ils pourraient obtenir davantage. J’espère que toutes les garanties ont bien été prises auprès de Mediapro au vu des montants en jeu. Nous, présidents de club, considérons que c’est de la responsabilité de la direction générale de la Ligue. On nous a dit qu’il n’y avait aucun problème de solvabilité »assure, dans L’Equipe,un Bernard Caïazzo beaucoup plus mesuré après l’euphorie générée il y a quelques semaines.

Vous aimerez lire aussi