Covid-19 : dans la Loire, un taux d’incidence impor­tant et nou­velle cam­pagne de dépistage

L’ARS nous com­mu­nique son nou­veau bul­le­tin. Dans la Loire, le taux d’incidence est de 184,9 pour 100 000 habi­tants sur la période du 16 au 22 février. On frôle le niveau « sur­veillance ren­for­cée ». Ce seuil est acti­vé au-des­sus de 200 cas.

A Saint-Etienne et dans la Loire une cam­pagne de dépis­tage va être ins­tal­lée pour le mois de mars 2021. Toute la région Auvergne-Rhône-Alpes est concer­née. Selon le com­mu­ni­qué « Dans une ving­taine d’établissements, des lycées, des MFR et CFA, des cam­pagnes de dépis­tage régu­lières seront orga­ni­sées et les résul­tats seront ana­ly­sés par le comi­té scien­ti­fique ».  Cette opé­ra­tion va per­mettre de sur­veiller la pro­pa­ga­tion du covid-19.

L’objectif de cette opé­ra­tion est de sur­veiller, avec pré­ci­sion, la cir­cu­la­tion du virus, de mesu­rer sa pro­pa­ga­tion et d’adapter les res­tric­tions en fonc­tion des résul­tats obte­nus. Le Premier ministre s’est réso­lu à éta­blir un nou­veau point sur l’épidémie. Si un confi­ne­ment glo­bal est à nou­veau écar­té, nos amis du Rhône, pla­cés en sur­veillance ren­for­cée, pour­raient être confi­nés le week-end d’ici quelques jours « Dans un devoir de véri­té », Jean Castex a pla­cé le Rhône par­mi une liste exhaus­tive de 20 dépar­te­ments « en sur­veillance renforcée »

Les autres infos