Gaël Perdriau : sa tribune dans le journal l’Opinion

Le maire de Saint-Étienne explique dans cette tribune que Emmanuel Macron joue avec les peurs (..) pour restreindre les libertés fondamentales. Dans son courrier, Gaël Perdriau note que « celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes ».

Pour celui qui est à la tête de Saint-Étienne Métropole, « Avec la crise sanitaire, nous prenons conscience de notre extrême fragilité biologique. Ainsi, la pandémie permet de faire converger toutes les peurs des citoyens, accroissant en retour la fragmentation de la société française ».

Gaël Perdriau explique que, aujourd’hui, rien ne semble arrêter un pouvoir ayant perdu le sens de la mesure. La loi, devant « conforter les principes de la République » offre, elle aussi, un véhicule idéal pour toucher indirectement les lois sur la liberté d’expression et d’opinion, mais aussi la loi de 1901 qui protège la liberté d’association et celle de 1905 qui garantit celle des cultes.

Le maire de Saint-Étienne pose cinq paragraphes sur le site de l’Opinion. Pour donner sa vision de la société actuelle, rendue anxiogène avec la peur que la population peut connaître et qu’il peut comprendre.

© Ville de Saint-Etienne

Les autres infos
Les autres infos