Des cha­tons volés à la four­rière de Saint-Etienne

Certains chats retrou­vés traumatisés.

Ça s’est pas­sé dans la nuit de mar­di à mer­cre­di. Les voleurs ont péné­tré dans l’enceinte où sont regrou­pées la SPA, l’association « Amis Chat » et la four­rière muni­ci­pale de Saint-Etienne. Les mal­fai­teurs connais­saient les lieux, car par là où ils sont entrés, ils accé­daient aux trois asso­cia­tions. Ils ont pu échap­per aux camé­ras de sur­veillance pla­cées vers les niches des chiens.

Ils sont repar­tis avec 5 cha­tons qui n’étaient pas encore sevrés. Les voleurs ne les ont cer­tai­ne­ment pas volés pour leurs don­ner amour et câlins, mais plu­tôt pour les don­ner vivants à des ser­pents qui n’en feraient qu’une bou­chée. Certains évoquent même aus­si la piste des labo­ra­toires. C’est ce que pensent les sala­riés de la fourrière.

D’autre part, lors du cam­brio­lage, toutes les portes des boxes des félins ont été lais­sées ouvertes, et tous les chats se sont donc échap­pés. 25 chats sont sor­tis de leurs cages. Ils ont pu être récu­pé­rés, mais ces der­niers ont été trau­ma­ti­sés. Ils ne veulent plus man­ger et se roulent en boule sur leurs mate­las. La police est venue consta­ter le vol et une enquête vient d’être ouverte.

Les autres infos