Des exosquelettes testés dans un laboratoire de Saint-Etienne

Le laboratoire stéphanois interuniversitaire de biologie de la motricité a été sollicité par une PME d’Auxerre. Il s’agit de RB3D, une PME spécialisée dans la fabrication de robots d’assistance à l’effort.

Des exosquelettes pour réduire l’effort physique et ainsi la fatigue

La PME RB3D a développé des exosquelettes particuliers. En effet, ceux-ci auraient pour vocation de compenser l’effort déployé dans un mouvement. Ils seraient donc destinés aux militaires ainsi qu’aux salariés affectés à des missions de logistique et de manutention.

Une expertise technique et médical précieuse

La PME d’Auxerre et le LIMB sont en relation depuis 10 ans d’après nos confrères du Progrès. Le LIMB a donc tout naturellement été choisi pour réaliser cette nouvelle série de tests.

Avec l’aide d’une vingtaine de candidats, l’expérience consistait à analyser grâce à des capteurs placés au sol mais également sur l’individu, différents facteurs permetttant d’évaluer l’influence de l’exosquelette sur l’effort réalisé.

Cela a notamment permis de constater une réduction de 20% de la consommation d’oxygène ainsi qu’une réduction de 20 battements cardiaques par minutes. Les résultats scientifiques permettent donc d’affirmer que les exosquelettes participent à l’effort physique.

Les autres infos
Les autres infos