Faillite du foot pro­fes­sion­nel ? Mediapro ne peut plus payer ses factures

Ce lun­di 7 décembre, doit avoir lieu une réunion entre le dif­fu­seur de la ligue 1 en France et la ligue de foot­ball pro­fes­sion­nel. L’objet de cette réunion au som­met : l’in­ca­pa­ci­té pour Mediapro de payer les fac­tures de la dif­fu­sion de la Ligue 1.

Le groupe espa­gnol ren­contre de grandes dif­fi­cul­tés finan­cières concer­nant le paie­ment des droits de dif­fu­sion de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Montant total de la fac­ture : 830 mil­lions d’eu­ros. Un paie­ment de 150 mil­lions d’eu­ros n’a pas été effec­tué le 5 décembre.

Le 21 octobre, lors d’une confé­rence de presse, le pré­sident indi­quait que la conci­lia­tion judi­ciaire sus­pen­dait les paie­ments. Une tac­tique ? Beaucoup d’ob­ser­va­teurs évoquent l’im­pos­si­bi­li­té pour Mediapro de payer ses fac­tures, peu importe le mon­tant de celle-ci. Le motif ? Une sai­son enta­chée par le Covid.

En atten­dant, la LFP comble son manque à gagner en ayant recours à des cré­dits : 120 mil­lions pour la pre­mière fac­ture non payée. Mais il leur sera impos­sible de continuer.

Cette inca­pa­ci­té d’ho­no­rer des fac­tures va avoir des consé­quences sur les clubs : plans sociaux, plans de départ ou mise au banc de l’é­quipe fémi­nine au pro­fit du foot­ball masculin.

Le salut pour­rait pro­ve­nir de Canal +, en accord avec BeINSport.

Les autres infos