Fanto et Lis à l’Opéra de Saint-Etienne du 2 au 6 mai

Opéra en trois actes

« Ville de hyènes et de chiens, aux oiseaux pris au piège. Ville-miroir, aux fantômes qui cognent. Et ma peur dans leurs reflets, tourne, tourne, tourne comme un manège. » 
Fando et Lis, 5e tableau 

À la cruauté de ces villes-mondes d’une humanité en souffrance, Fando et Lis préfèrent l’espoir d’un ailleurs, même si celui-ci doit demeurer parfaitement incertain. Fable d’un monde post-apocalyptique, où Lis demeure la dernière femme, l’œuvre exprime toute la solitude et l’errance de l’Homme, à l’approche du vide. D’après la pièce homonyme de Fernando Arrabal, cet opéra en six tableaux est une commande de l’Opéra de Saint-Étienne à Benoît Menut, lauréat du Grand Prix SACEM 2016 de la musique symphonique (jeune compositeur). La mise en scène de cette création mondiale est confiée à Kristian Frédric, également auteur du livret. Il est notamment connu pour sa participation à la création européenne d’Orphée et Eurydice (joué 49 fois, en 2010, dans les sous-sols de la ville de Nuremberg) et pour sa mise en scène de Quai Ouest de Régis Campo, dont il a aussi signé le livret, avec Florence Doublet, en 2014 et 2015 pour l’Opéra National du Rhin et l’Opernhaus Nürnberg. En bref : une œuvre puissante, un rendez-vous unique et un temps majeur de cette saison.

Cet ouvrage peut contenir des scènes pouvant heurter la sensibilité de certains publics.

Pensez-y :
Rencontre d’avant-spectacle avec Benoît Menut, compositeur, et Kristian Frédric, metteur en scène, 1h avant chaque représentation. Gratuit sur présentation du billet du jour.

Site pour acheter les billets ICI.