Hommage : réaction de Gaël Perdriau au décès de Jacques Chirac



“C’est avec une grande émotion que je viens d’apprendre le décès de Jacques Chirac, ancien président de la République, de 1995 à 2007. Jacques Chirac marquera l’histoire de la France, lui qui aura exercé, durant près de 40 ans, au sommet de l’État, les plus hautes responsabilités .

Homme politique et de culture, profondément humain, proche comme personne des plus fragiles d’entre nous, il était l’un de ces rares hommes d’État, avec une certaine idée de ce qui fait encore aujourd’hui, la grandeur de la France dans le monde. Il était et doit en cela rester un modèle. 

Je me souviens de ces deux venues à Saint-Étienne en tant que président de la République et de l’engouement, à chaque fois jamais démenti, qu’il suscitait auprès du public : en mai 2001, j’étais alors tout jeune conseiller municipal, pour le congrès national de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public organisé cette année dans notre ville, et en juin 2006, pour le match international de football, France – Chine, deux pays qu’il connaissait et appréhendait mieux que quiconque.

J’avais déjà pu apprécier à la fois sa simplicité, son sens du contact, son esprit chaleureux, mais également sa capacité d’analyse des dossiers les plus complexes, sa parfaite connaissance du terrain et des sujets abordés .Aujourd’hui la France perd l’un de ses grands Hommes d’Etat dont l’action aura toujours été marquée par le souci constant de rassembler tous les Français, au-delà de tous les clivages, dans l’amour de la Nation.

Au nom de l’ensemble des élus du conseil municipal, de Saint-Étienne Métropole, et des Stéphanois, Je m’incline devant la mémoire de ce grand serviteur de La France”.