Hommage : Réaction de Jean-Claude Charvin, maire de Rive-de-Gier



“Avec la dis­pa­ri­tion de cette figure popu­laire et incon­tour­nable, c’est une page d’un demi-siècle d’his­toire poli­tique fran­çaise qui se tourne”. Il recon­naît en Jacques Chirac, “un homme à l’é­coute de tous les fran­çais, proche des maires, un ras­sem­bleur mais aus­si un don­neur d’a­lerte sur notre terre “qui brûle”. Derrière l’i­mage simple et popu­laire, j’ai décou­vert un homme d’une grande culture à la curio­si­té per­ma­nente”. Et de rap­pe­ler: qu’en 1995, “Jean-Claude Charvin et François Mazoyer, maire d’Andrézieux, furent les seuls élus du Conseil Départemental de la Loire à sou­te­nir la can­di­da­ture de Jacques Chirac aux élec­tions pré­si­den­tielles. La majo­ri­té dépar­te­men­tale sou­te­nait la can­di­da­ture de Edouard Balladur”. 



Les autres infos
Les autres infos