JAZZ : David Patrois & Pierre Marcault Quintet au Fil de Saint-Etienne le 4 mars à 18h

Pour les fans de bons moments live.

C’est une habi­tude main­te­nant, et on ne va pas s’en plaindre, Le Fil nous pro­pose de belles affiches d’artistes de jazz. Le dimanche 4 mars à 18h, retrou­vez un quin­tet qui devrait vous don­ner de bonnes vibra­tions en tête. Le jazz est rede­ve­nu à la mode (mais a‑t-il un jour été as been ?). Sa ren­contre récente avec le hip-hop lui a don­né une nou­velle jeu­nesse avec Oxmo Puccino et ses albums majes­tueux. Et, pour les plus vieux d’entre nous, on a aus­si écou­té Guru, Us3, De La Soul. Eux aus­si mélan­geaient le jazz au rap. Mais reve­nons à ce concert que Le Fil nous propose.

 

Le jour­na­liste Thierry Giard nous par­lait de David Patrois et de Pierre Marcault dans un papier du maga­zine Culture Jazz. Extrait : Le vibra­pho­niste David Patrois est sans aucun doute un de nos meilleurs vibra­pho­nistes actuels, musi­cien dis­cret au talent affir­mé. Il a réuni un quin­tet solide et sin­gu­lier avec saxo­phone, trom­bone, gui­tare et bat­te­rie mais sans (contre)basse, ce qui amène une répar­ti­tion des rôles qui dif­fère quelque peu des “conven­tions” du jazz auquel il se réfère plei­ne­ment. (…) Chacun est capable de faire avan­cer l’ensemble comme si c’était son propre groupe, autant dire que ça tourne rond et que cette musique a de l’allure.
Le point fort de ce quin­tet, c’est sans doute la palette de cou­leurs à laquelle contri­bue chaque ins­tru­men­tiste, à com­men­cer par David Patrois qui uti­lise des acces­soires exo­tiques pour don­ner au marim­ba un son de bala­fon, ajoute des effets de mara­cas à son jeu de baguettes. David Patrois pro­pose un réper­toire ori­gi­nal (dont un clin d’œil au reg­gae), cha­leu­reux, enjoué et tou­jours captivant.

Le concert aura lieu le dimanche 4 mars à 18h au Fil de Saint-Etienne.

Tarif : de 8 à 15 euros.

 



Les autres infos