Jean-Michel Mis s’ex­plique sur les annonces du Premier Ministre

Edouard Philipe était ce matin sur France Inter, Suite aux annonce du Premier Ministre en faveur des retrai­tés, Jean-Michel Mis à co signé avec ses col­lègues dépu­tés un cour­rier sur le sujet à décou­vrir sur 42info.fr

Je me réjouis de l’annonce d’Édouard PHILIPPE, pre­mier ministre, ce matin, sur France Inter de mesures en faveur des retrai­tés, suite à l’augmentation du taux de CSG au 1er jan­vier 2018. Cette annonce inter­vient alors qu’avec une tren­taine de mes col­lègues dépu­tés de la majo­ri­té nous avions inter­pel­lé le pre­mier ministre sur cette question. 

Les retrai­tés devront être pas­sés pen­dant 2 ans en conti­nu au-des­sus du seuil de reve­nu pour être concer­nés par l’augmentation du taux de CSG. C’est une mesure juste qui per­met de lever les incer­ti­tudes et inquié­tudes aux­quelles devaient faire face nos aînés.

En effet, des dizaines de mil­liers de foyers de retrai­tés sont à la limite du seuil de reve­nu qui déclenche le taux plein de CSG et font, chaque année, du fait de petites varia­tions de reve­nu, des allers-retours entre taux réduit (3,8 %) et taux nor­mal (8,3 %).

Au total, entre 300 000 et 350 000 foyers de retrai­tés vont béné­fi­cier de cette mesure en 2019. 

Au-delà du sujet de la CSG, et conscients des dif­fi­cul­tés que ren­contrent nos aînés, d’autres mesures pri­mor­diales devraient béné­fi­cier aux retrai­tés : les 400 mil­lions d’euros sup­plé­men­taires inves­tis dans le sys­tème de san­té, la réforme des méca­nismes de finan­ce­ment de la dépendance.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos