Justice : Il appelle 10 000 fois son ex

« Je vais te tuer et t’exploser la cervelle » C’est par ces mot que Patrick Bolito écrit à son ex compagne. Des appels nuit et jour et de nombreux mails et SMS. L’homme ne supportait pas la séparation.

Il voulait détruire la vie de sa victime. L’homme a appelé 10 000 fois son ex-femme en dix mois. Cela représente 33 appels téléphoniques par jour. Avant l’audience au tribunal de Saint-Etienne cette semaine, l’ex mari lui envoie ce mail : « Profite bien du contrôle judiciaire ». La présidente, Olivia Thiel brandit la copie du mail en regardant le prévenu. « Ceci est la preuve que vous n’en avez rien à foutre, monsieur ».

C’est une histoire d’amour qui se finit, il y a deux enfants dans la famille et Patrick et sa compagne se séparent, au départ, en bon terme. Et puis les choses s’enveniment. L’homme veut plus de nouvelles des enfants, de son ex-femme. Il insiste lourdement avec de plus en plus d’appels chaque jour, et des SMS. « Parfois il m’appelait 25 fois par jour, matin, midi, soir et même en plein milieu de la nuit indique la victime ».

« Le cinglé va te montrer ce que c’est qu’un cinglé », voilà le genre de message que son ex compagne a conservé pour preuve. « Il devenait complètement fou » explique-t-elle.

Il l’agresse sur son lieu de travail

Un jeudi en plein été, Patrick Bolito arrive sur le lieu de travail de la jeune femme, il tente de pénétrer dans le bâtiment lorsqu’elle s’approche.

Il tente de bloquer la porte « j’ai eu la peur de ma vie » annonce-t-elle au tribunal. Il prendra la fuite après qu’elle l’asperge d’une bombe lacrymogène. Elle explique en détailsla scène de l’agression en sanglotant. Pour l’avocat de l’accusé « C’est un homme qui souffre terriblement et qui n’a pas fait son deuil de la relation amoureuse ».

Son avocat explique à la présidente que ce n’est pas en prison qu’il va s’en sortir « Et après, il recommencera à sa sortie de prison ? ».

Pour la présidente du tribunal de Saint-Etienne, Olivia Thiel, le mail envoyé la veille de l’audience a fait déborder le vase. « Et 10 000 appels téléphoniques en dix mois c’est inadmissible » L’homme dormira en prison et prend un an ferme avec mandat de dépôt.



Vous aimerez lire aussi