La fille de Michael Jackson sort son album

Chez la Jack­son, la musique coule dans les veines. La fille de celui que l’on a longtemps surnom­mé le roi de la pop, Michael Jack­son, née en avril 1998 et désor­mais âgée de 22 ans, sort son pre­mier EP [un for­mat musi­cal plus long que le sin­gle, ndlr.]. Le disque, dans les bacs le 23 juin 2020, sera inti­t­ulé The Sound­flow­ers, comme son groupe, et con­tien­dra cinq morceaux. La jeune artiste a mon­té ce duo avec le musi­cien Gabriel Glenn qui partage sa vie depuis deux ans. Les recettes de leur EP seront dis­tribuées aux asso­ci­a­tions Black Women Lead, Black Vot­ers Mat­ter et BEAM. Une nou­velle qui n’a pas grand chose d’étonnant, puisque Paris Jack­son avait déjà fait part de son engage­ment dans le passé. En 2017, elle avait notam­ment fait par­ler d’elle par un dis­cours puis­sant don­né con­tre le nazisme et les supré­macistes blancs, sur la scène des MTV Video Music Awards. Elle a égale­ment par­ticipé aux récentes man­i­fes­ta­tions Black Lives Mat­ters, le 1er juin à Los Ange­les, après la mort trag­ique de George Floyd. Vis­i­ble­ment exaltée par ce nou­veau pro­jet, Paris Jack­son s’est empressée d’annoncer la nou­velle à ses fans sur son compte Insta­gram, mar­di 16 juin, en partageant l’extrait d’un morceau. “Incroy­able­ment excitée de partager la nou­velle : l’EP de mon groupe, dont nous par­lons depuis deux ans, est finale­ment prêt à sor­tir la semaine prochaine, le 23 juin”, a‑t-elle écrit en guise de légende. “J’espère que vous allez aimer…”

Avant la musique, le mannequinat

Avant de se lancer dans une car­rière musi­cale, Paris Jack­son, unique fille de Michael Jack­son, est dev­enue man­nequin et a fait de nom­breuses Unes de mag­a­zines. En 2017, elle est ain­si dev­enue l’égérie de la mar­que améri­caine Calvin Klein. La même année, elle avait été vue dans les rues de Rennes en train de faire de la musique. De nature frag­ile, elle a sou­vent con­nu des péri­odes d’in­terne­ment en hôpi­tal psy­chi­a­trique. Paris Jack­son a par ailleurs ten­té de met­tre fin à ses jours à plusieurs repris­es. En cause ? Sa sur-médi­ati­sa­tion depuis le décès de son père, qu’elle a beau­coup de mal à sup­port­er… ain­si que les accu­sa­tions de pédophilie qui pèsent encore sur ce dernier. Tou­jours en 2017, son frère Prince Jack­son se con­fi­ait à pro­pos d’elle dans une inter­view accordée au mag­a­zine Rolling Stone : “En tant que per­son­ne, elle est ce que mon père est. Paris est sem­blable à Michael, dans toutes ses forces et presque toutes ses faib­less­es. Elle est très pas­sion­née.

nativus.fr
Les autres infos