L’ASSE a un double avan­tage sur Lyon

Vainqueur de son match à Bordeaux (2–3) ven­dre­di, l’Olympique Lyonnais, troi­sième de Ligue 1, a conser­vé ses trois points d’avance sur l’AS Saint-Etienne.

Pour Sidney Govou, cette vic­toire confirme que les Gones ont rele­vé la tête. L’ancien Lyonnais a appré­cié la réac­tion des hommes de Bruno Genesio, dont « la prise de conscience » est selon lui « de bon augure » pour le sprint final. Pourtant, le consul­tant refuse de s’enflammer, notam­ment à cause de l’état d’esprit affi­ché par les Verts ces der­nières semaines.

« Les Lyonnais ont encore leur des­tin entre leurs mains. Mais il ne faut pas négli­ger la menace repré­sen­tée par Saint-Etienne, qui fait forte impres­sion, a pré­ve­nu Govou sur le site du Progrès. Il y a une grosse com­mu­nion à l’ASSE, les joueurs se sentent inves­tis d’une mis­sion par rap­port au club et aux sup­por­ters. En fin de sai­son, ça se joue beau­coup au men­tal et Saint-Etienne est plus ras­su­rant que l’OL sur ce point. » Autre avan­tage pour les Stéphanois : l’agenda de cette der­nière ligne droite.

Lille et l’OM au programme

« Le calen­drier de fin de sai­son est d’ailleurs plus com­pli­qué pour Lyon que pour Saint-Etienne, a‑t-il esti­mé. Le match contre Lille sera le tour­nant de l’OL. Derrière, il se déplace à Marseille le dimanche alors que l’ASSE joue­ra le ven­dre­di (contre Montpellier). Or, en fin de sai­son, jouer le ven­dre­di est un avan­tage dans ces der­niers matchs, parce qu’on met une pres­sion indi­recte sur ses adver­saires. » De quoi annon­cer un duel achar­né entre les deux rivaux.



Les autres infos