Le mystère SheIn…

Vous n’avez pas pu les louper : Shein est partout. Sur Youtube, dans des Haul, sur Face­book par vos pub­lic­ités… Ce site vous pro­pose des vête­ments et autres acces­soires (y com­pris pour votre com­pagnon à qua­tre pattes !) à des prix défi­ants toute con­cur­rence. Les ados en sont fous dans la Loire. Com­ment en sont-ils arrivés là ?

SheIn est né en 2008 en Chine. Le site présente les (ses) vête­ments comme le miroir de la per­son­nal­ité d’une femme, comme un moyen de s’af­firmer : 2,38 mil­liards de chiffre d’affaires en 2019. La firme aime pour­tant cul­tiv­er sa dis­cré­tion : pas de numéro de télé­phone, pas de mail et pas de con­tact presse. Le nom du fon­da­teur reste un mys­tère.

Une technique marketing bien huilé

Shein, c’est d’abord un mar­ket­ing très viral. Beau­coup de pub­lic­ités, d’abord. Y aller une fois, c’est sup­port­er leur pub pen­dant deux mois.

Mais la pub­lic­ité ne suf­fit pas, il faut ensuite qu’on achète. Et SheIn s’appuie sur des ressorts mar­ket­ing bien huilés :

- Des prix faibles : des prix bas, des réduc­tions inces­santes pour don­ner l’impression d’avoir fait une bonne affaire.

- Une mode inclu­sive : 37,2% des pro­duits Shein sont disponibles du XL au 4XL, con­traire­ment à beau­coup de leurs con­cur­rents, physiques ou virtuels.

- La nou­veauté : 1000 nou­veaux pro­duits chaque jour

- Des ambas­sadrices virtuelles : au lieu d’aller voir les grandes influ­enceuses, Shein a préféré opter pour des influ­enceuses avec peu d’abonnés. Résul­tat : 14,1 mil­lions de fol­low­ers Insta­gram. Ain­si que les Tik­Tok, les vidéos Youtube, qui ne coû­tent rien à la mar­que si ce n’est l’en­voi aux vidéastes.

Des opéra­tions excep­tion­nelles

Le dernier point tend à chang­er ; récem­ment, le site a néan­moins fait appel à Made­laine Petsch, star de Riverdale et a organ­isé en show avec Ellie Gould­ing, Rita Ora et Shy’m en sep­tem­bre 2020. L’occasion de mon­tr­er son sou­tien à une ONG « Dress­For­Suc­cess » qui aide les femmes à obtenir leur indépen­dance économique. Récem­ment, SheIn com­mu­nique et laisse plan­er le mys­tère sur l’i­den­tité du col­lab­o­ra­teur de la prochaine col­lec­tion cap­sule. 

Prob­lème : pourquoi des prix si bas ? SheIn ne com­mu­nique que très peu sur son site. Si ce n’est que leur jean sont déteints de manière pro­pre et qu’ils ne vendent que des pro­duits à base de fauss­es four­rures. A vous de vous faire votre pro­pre avis. 

Les autres infos