Le Paris-Nice à Saint-Etienne

Le 7 mars pro­chain, la célèbre course cyclisme pas­se­ra pour la 59eme fois à Sainté.

Un contre la montre est pré­vu entre La Fouillouse et Saint-Etienne. 18km 400 qui seront pour les cou­reurs un bel exploit. Ça débu­te­ra dans les ruelles de la Fouillouse, la mon­tée de Saint-Héand, puis les cyclistes des­cen­dront à l’Etrat et se diri­ge­ront vers la Tour en Jarez.

L’association « Espoir Cycliste Saint-Etienne Loire » pro­po­se­ra des ani­ma­tions comme du BMX et du Cycle Ball sur la pelouse du stade Geoffroy-Guichard. L’objectif du Cycle Ball est de mettre des buts, non pas avec les pieds mais avec le guidon.

“L’an der­nier, la vic­toire (Sergio Henao devant Alberto Contador) s’est jouée à 2 secondes près, l’an­née pré­cé­dente à 4 secondes. Nous aspi­rons à avoir des scé­na­rios de cet aca­bit”, a décla­ré le direc­teur du Tour, Christian Prudhomme, en sou­li­gnant que “tout peut se pas­ser le der­nier jour”. Le som­met de la der­nière dif­fi­cul­té, du côté d’Eze, a été rap­pro­ché de l’ar­ri­vée, de 15 à 9 kilo­mètres, pour ména­ger l’in­cer­ti­tude, “la marque de fabrique de Paris-Nice depuis longtemps”.

Les têtes d’af­fiche seront aus­si les sprin­teurs qui sont annon­cés en grand nombre comme Kittel, Greipel, Degenkolb, Démare, Bouhanni, Kristoff, Groenewegen, S. Bennett.

 

 



Les autres infos