Les Dark Stores arrivent nombreux, qui sont-ils ?

Depuis le début de la pandémie, les habitudes de consommation ont changé. De plus en plus de consommateurs restent devant leurs écrans. Les commandes passées en ligne ont explosé.

Selon une étude menée par Nielsen pour la Fevad (la fédération de vente à distance), les ventes dans le e-commerce alimentaire ont grimpé de 42 % en 2020 en France. Ubereats, Delivroo ont du succès, mais un autre modèle est arrivé en France : les Darks Stores. Le concept : le client commande ses produits au lieu d’aller au supermarché et l’entreprise les lui livre avec des frais limités à 2 euros. Il faut entre 10 à 15 minutes pour la livraison moyenne d’un caddie.

 

Des entrepôts pour stocker les marchandises

 

Les Darks Stores ne rentrent ni chez Casino ni chez Auchan. Ils ont leurs propres entrepôts. C’est le cas pour Flink à Lyon et Frichti. L’entreprise recrute des magasiniers pour préparer les commandes. Chaque entrepôt dessert une zone de livraison entre 2 et 6 km. Les consommateurs commandent en général un panier entre 20 et 40 euros. Dans ces Darks Stores on trouve Cajoo, Kol. Ce sont des entreprises juteuses qui s’installent dans plusieurs villes de France. Flink lève 240 millions de dollars pour s’étendre dans toute la France.

 

Etes-vous prêts à ne plus aller au supermarché ?

 

L’objectif de ces entreprises ? Vous faire rester chez vous. Ne plus perdre de temps dans les supermarchés. La livraison se fait rapidement et vous fait vite oublier la galère pour trouver une place sur un parking et la lourdeur des sacs à porter. C’est un pas de plus vers la livraison à domicile et la digitalisation du commerce.

Les autres infos
Les autres infos