Les élèves ont fait leur rentrée dans la Loire





Ça matin, 140 000 élèves de la Loire ont pris le chemin de l’école. Ils sont 250 élèves de plus que pour la rentrée 2018. Une rentrée qui se fait avec un certain nombre de réformes à Saint-Etienne comme ailleurs.

Jean-Pierre Batailler était au rendez-vous ce matin pour cette rentrée scolaire. Le directeur académique de la Loire a pu constater la mise en place du travail effectué par les établissements scolaires pour que tout se déroule comme prévu ce lundi 2 septembre.

Aujourd’hui, les écoles de la Loire ne pâtissent pas du manque d’enseignants. Il reconnaît toutefois que, pour les enseignants remplaçants, dans le second degré, il y a “plus de difficultés” dans certaines disciplines. Mais il promet que tout va se stabiliser cette semaine.

Pourtant, avant ce jour clé pour les élèves, le syndicat SNES-FSU disait craindre des classes à 36 ou 37 élèves et certaines sans enseignant dans la Loire. Le syndicat donne le chiffre de 290 postes inoccupés pour cette rentrée, toutes disciplines confondues dans l’académie de Lyon. 

Jean-Pierre Batailler explique à nos confrère de France Bleu Saint-Etienne Loire que « dans toutes les écoles éducation prioritaire, les classes de CP et de CE1 dédoublées existeront cette année ». Pour le directeur académique de la Loire, « c’est un choix, une volonté politique, de mettre l’accent sur la grande section de maternelle, le CP et le CE1 car ce sont les trois premières années si importantes pour la réussite scolaire des élèves ». Jean-Pierre Batailler rajoute que « nous serons très probablement en-dessous de 24 élèves par classe en moyenne » cette année.

Jean-Pierre Batailler explique que les écoles qui appliquent la semaine de 4,5 jours de classe sont aujourd’hui marginales dans la Loire : « ce sont des choix locaux de mairies, de communes, où l’organisation donne satisfaction, mais ça reste anecdotique… la très grande majorité des communes est à 4 jours de classe ».