Les mesures prises ce ven­dre­di par Saint-Etienne

Covid-19 : les mesures prises ce ven­dre­di 20 mars par la cel­lule de coor­di­na­tion muni­ci­pale.


La cel­lule de coor­di­na­tion muni­ci­pale, comme c’est le cas depuis main­te­nant près de 15 jours, s’est réunie ce ven­dre­di 20 mars en fin de mati­née. Présidée par le maire et pré­sident de Saint-Etienne Métropole, Gaël Perdriau, plu­sieurs sujets ont été abor­dés et de nou­velles déci­sions ont été prises afin de répondre aux urgences sani­taires, sociales et éco­no­miques du moment :

  • Les chan­tiers en lien avec les col­lec­ti­vi­tés locales et éta­blis­se­ments publics tels que la ville de Saint-Etienne, Saint-Etienne Métropole, l’EPASE, Cap Métropole et Métropole Habitat ver­ront leur date de fin de tra­vaux redis­cu­tées, dans un dia­logue per­ma­nent avec les entre­prises locales et aucune péna­li­té pour retard ne sera appliquée.

  • Toujours dans le domaine éco­no­mique, il est rap­pe­lé que pour toute ques­tion rela­tive aux dif­fé­rents dis­po­si­tifs mis en place pour accom­pa­gner et aider les entre­prises (délais de paie­ment, aides, chô­mage par­tiel) à tra­ver­ser cette période de crise sani­taire, il convient de se rendre direc­te­ment sur la pla­te­forme gou­ver­ne­men­tale covid.dge@finances.gouv.fr. La pré­fec­ture de la Loire a par ailleurs mis en place direc­te­ment pour les entre­prises locales, 2 gui­chets déma­té­ria­li­sés : ddfip42.pgp.actioneconomique@dgfip.finances.gouv.fr; (pour les ques­tions rela­tives aux impôts et charges)

  • pref-col@loire.gouv.fr; (pour les sujets liés aux dif­fi­cul­tés d’ap­pro­vi­sion­ne­mentJe remer­cie mon­sieur le pré­fet de la Loire d’a­voir accep­té jus­qu’à pré­sent­toutes les demandes de chô­mage par­tiel des entre­prises, per­met­tant ain­si de sou­te­nir les entre­prises durant la crise sani­taire, pré­cise Gaël Perdriau.
  • Dans un tout autre domaine, en com­plé­ment des parcs et jar­dins, il a été déci­dé la fer­me­ture des 9* cime­tières sté­pha­nois (excep­tés pour les inhu­ma­tions  limi­tées à 20 personnes).

sus­pen­sion sans délai du paie­ment des loyers et charges pour les com­mer­çants, arti­sans et entre­pre­neurs

  • En lien avec mon­sieur le pré­fet de la Loire pour la police natio­nale, et suite à la déci­sion du pre­mier Ministre d’au­to­ri­ser les agents de police muni­ci­pale à ver­ba­li­ser les infrac­tions liées au non res­pect du confi­ne­ment, des direc­tives ont été à nou­veau trans­mises aux agents de la police muni­ci­pale qui font un tra­vail à la fois dif­fi­cile mais remar­quable au ser­vice de nos citoyens et de leur san­té. Je tiens ici à les remer­cier, insiste Gaël Perdriau. Les consignes sont claires et strictes. Il n’y aura pas de passe droit. On ne joue pas avec les mesures de confi­ne­ment et les dépla­ce­ments ne peuvent être qu’ex­cep­tion­nels, limi­tés et régle­men­tés via les docu­ments (attes­ta­tion de dépla­ce­ment déro­ga­toire, jus­ti­fi­ca­tif de dépla­ce­ment pro­fes­sion­nel) dont cha­cun d’entre nous sans excep­tion aucune doit être en possession. 

” le por­tage des repas pour les per­sonnes les plus fra­giles (per­sonnes âgées, han­di­ca­pées, iso­lées) est élargi “.

  • Les mar­chés forains sur l’es­pace public n’ac­cueillent désor­mais que des éta­lages ali­men­taires. Ils ont été réor­ga­ni­sés et modi­fiés pour aug­men­ter les espaces entre les dif­fé­rents standsPour les mar­chés de week-end, ces der­niers seront éten­dus sur l’es­pace public pour que dans tous les cas et de manière inflexible, soit res­pec­tée une dis­tance appro­priée d’un mètre entre chaque per­sonne. Des arrê­tés ont été pris en ce sens par mon­sieur le maire. Une sur­veillance accrue du res­pect des mesures bar­rières par les com­mer­çants (affi­chage, limi­ta­tion du nombre de clients, maté­ria­li­sa­tion des dis­tances) et les clients eux-mêmes est mise en place. 

  • - Gaël Perdriau a déci­dé la sus­pen­sion sans délai du paie­ment des loyers et charges pour les com­mer­çants, arti­sans et entre­pre­neurs se trou­vant dans des locaux appar­te­nant soit à la ville de Saint-Etienne, soit à la Métropole sté­pha­noise, soit à Cap Métropole, soit à  Métropole habi­tat ain­si qu’à l’Etablissement public d’a­mé­na­ge­ment de Saint-Etienne (EPASE). Il s’a­git d’un geste de sou­tien au monde éco­no­mique de notre ter­ri­toire, explique Gaël Perdriau qui pour­suit : quand la crise sani­taire sera pas­sée, nous étu­die­rons ensemble avec les loca­taires com­mer­çants, arti­sans et chefs d’en­tre­prise, les éche­lon­ne­ments de paie­ments au cas par cas. 

- Rappelons enfin que le por­tage des repas pour les per­sonnes les plus fra­giles (per­sonnes âgées, han­di­ca­pées, iso­lées) est élar­gi durant la période de la crise sani­taire. Renseignements et réser­va­tions , tou­jours auprès de Saint-Etienne Bonjour au 04 77 48 77 48

La ville de Saint-Etienne remer­cie les Stéphanois de res­pec­ter scru­pu­leu­se­ment les gestes bar­rières et les consignes de confinement. 

* Côte-Chaude, Valbenoîte, Montmartre, Montaud, Soleil, Terrenoire, Crêt de Roc, Saint-Victor-sur-Loire, Rochetaillée

Les autres infos