Les rayons culture fer­més pour deux semaines

De mul­tiples appels contre les hyper­mar­chés et leurs rayons ont lieu en ce début de confi­ne­ment. Dès same­di 31 octobre, par sou­ci d’é­qui­té, les grandes sur­faces sté­pha­noises, comme la Fnac ‑auto­ri­sées à res­ter ouvertes- devront fer­mer leur rayon culture.

Il s’a­gis­sait du grand aga­ce­ment lors du pre­mier confi­ne­ment. Comment jus­ti­fier que les libraires doivent fer­mer alors que les hyper­mar­chés vendent des livres aus­si ? A Saint-Etienne, les libraires s’a­ga­çaient. Le cli­ck’n’­col­lect n’é­tait pas suffisant.

A la suite d’une confé­rence télé­pho­nique entre les repré­sen­tants de la filière livre et de la grande dis­tri­bu­tion, le ministre de l’é­co­no­mie a annon­cé la fer­me­ture des rayons cultures pour ce deuxième confi­ne­ment. “A la suite de cet échange, il a été déci­dé, par sou­ci d’équité entre grandes sur­faces et les librai­ries indé­pen­dantes, que les rayons livres et culture des grandes sur­faces ali­men­taires et spé­cia­li­sées seraient momen­ta­né­ment fer­més”, déclare Bercy. “Cette déci­sion sera mise en oeuvre dès ce soir.”

Les rayons culture seront fer­mées à la FNAC pour une durée de deux semaines. En effet, le ministre de l’Economie et la ministre de la culture ont mis en place une clause de revoyure. Dès la semaine pro­chaine, l’en­semble des acteurs de la filière livre seront réunis sous leur égide pour étu­dier une pos­sible réou­ver­ture des librairies.

Une péti­tion a été lan­cée par les libraires fran­çais. Mais il reste une menace : Amazon. Cette fer­me­ture risque de les pous­ser vers le géant en ligne.

Les autres infos