FLASH : les hypermarchés ne pourront pas vendre des produits qui ne peuvent pas être vendus dans les commerces fermés à partir de mardi

Bruno le Maire a annon­cé ce dimanche midi sur BFM TV la fer­me­ture des rayons non essen­tiels dans la grande sur­face de la Loire. Cette iné­gal­ité de traite­ment entre petits mag­a­sins et hyper­marchés est la polémique de ce début de recon­fine­ment.

Afin d’as­sur­er l’équité entre les petits com­merçants et les grandes sur­faces, les rayons non essen­tiels devraient être fer­més. Cette mesure sera arrêtée par le Pre­mier Min­istre dans la soirée du 1er novem­bre, pour une appli­ca­tion dès demain. Jean Cas­tex est l’in­vité du 20h sur TF1.

En out­re, une jauge sera mise en place pour la fréquen­ta­tion des mag­a­sins encore ouverts, en pra­ti­quant le comp­tage à l’en­trée et à la sor­tie pour les grandes sur­faces.

De quoi s’in­quiéter vers un éventuel report des con­som­ma­teurs vers les plate­formes en ligne ?

MAJ : Une telle mesure “manque de jus­ti­fi­ca­tion sur le plan san­i­taire” et “com­pli­querait la vie des Français”, souligne notam­ment la Fédéra­tion du com­merce et de la dis­tri­b­u­tion (FCD). Elle demande au gou­verne­ment de “priv­ilégi­er une réou­ver­ture pro­gres­sive des petits com­merces, sur ren­dez-vous, accom­pa­g­née de mesures de con­trôle accrue des jauges actuelles dans les mag­a­sins”.

MAJ : Le Pre­mier Min­istre annonce sur TF1 la fer­me­ture des rayons non essen­tiels dans les hyper­marchés.

Les autres infos