Loi anti-casseurs : le député Régis Juanico dit non !

Mardi, l’assemblée nationale a voté la proposition de la loi anti-casseurs. 50 députés La République en Marche se sont abstenus. Le député Régis Juanico a voté contre cette proposition de loi.

Dans un communiqué de presse, le député Juanico s’explique : “Nouvelle attaque de l’exécutif contre les libertés fondamentales, ce texte permet aux Préfets de priver sans décision judiciaire des citoyens du droit de manifester, inscrit dans l’article 10 de la Constitution. Comme les Préfets sont sous l’autorité du Gouvernement, c’est in fine le Gouvernement qui décidera unilatéralement qui peut ou non manifester. Il existe déjà dans la loi du 14 mars 2010 un délit incriminant « les actes préparatoires à la commission en réunion de faits de violence ou de dégradations dans le cadre d’une manifestation ». Il permet d’empêcher les actes délictueux des casseurs, sous le contrôle de l’autorité judiciaire. Inutile dans les faits, cette nouvelle disposition n’est donc qu’une étape de plus dans la dérive autoritariste qu’insuffle depuis 18 mois Emmanuel Macron“, annonce Régis Juanico.