Montbrison : Des rumeurs de rites sataniques



Les parents des élèves du lycée Beauregard inquiets.

Tout a débuté avec des vidéos et des photos sur les smartphones et les profils des réseaux sociaux des élèves.  Sur Snapchat, premier réseau social utilisé par les jeunes, puis sur Facebook, les élèves s’échangeaient des images de rituels sataniques et d’une tentative de suicide d’un élève de Beauregard. Affolé, des parents en ont informé les médias locaux et leur ont demandé d’enquêter. Le satanisme séduit de plus en plus les jeunes via la culture gothique. En général, ils ne prennent pas cela au sérieux mais en font un certain folklore et une façon de se rebeller contre leurs parents. « Qui ne s’est jamais amusé à vouloir entrer en contact avec les esprits » souligne un élève. Les films d’horreur, sortant très régulièrement en salles, incitent les jeunes à s’intéresser à la magie noire, à Satan… Sur internet il existe 4000 activistes de mouvements sataniques surveillés en France. La musique rock aussi est un vecteur d’intérêt pour les élèves, comme des stars telles que Marylin Manson.

Finalement, dans le cas des élèves de Beauregard, la rumeur a enflé trop vite puisqu’elle vient d’une blague de mauvais goût de 2 lycéens, qui se sont amusés sur les réseaux sociaux.

Les parents peuvent donc être rassurés.