Montplaisir-Richelandière : Les habitants en ont marre

Le quarti­er est sous le choc. Dans la nuit de same­di à dimanche, onze voitures ont brûlé au niveau du 51 boule­vard Nor­mandie-Niemen. Le feu a été mis à un véhicule, et, avec le choc, la voiture s’est déplacée et le phénomène de domi­no a fait brûler de nom­breux autres véhicules.

La semaine précé­dente, 6 autres véhicules ont brûlé dans ce même quarti­er. Pour les habi­tants, c’est un vrai ras le bol. « Ça devient une zone de non droit ici et pour­tant on est bien à Saint-Eti­enne » explique Rémy, habi­tant le quarti­er depuis 5 ans. Les habi­tants nous racon­tent qu’il y a ici régulière­ment des feux de poubelles, des vols dans des véhicules, des cail­las­sages sur les volets. « On a des trafics de drogue, même en plein jour rue de Ter­renoire et rue Paul-Ronin » pour­suit Rémy. « On a fait des péti­tions, alerté la mairie pour avoir plus de policiers mais rien n’y fait pour le moment ».

« C’est la nuit que la peur s’installe »

Pour Con­stance, qui habite ici depuis 35 ans, c’est la stu­peur « J’habite ici depuis très longtemps et ça devient par­ti­c­ulière­ment dan­gereux la nuit. Quand j’ai acheté mon apparte­ment il y a 35 ans, le quarti­er était pais­i­ble. C’était très famil­ial. Les com­mençants ani­maient les rues. Aujourd’hui j’ai peur de ren­tr­er seule chez moi la nuit ».

Depuis deux ans les habi­tants se plaig­nent des dégra­da­tions du secteur.

Des habi­tants expliquent qu’il y a deux vis­ages au quarti­er Mont­plaisir-Rich­landière. Léa nous annonce que « pour­tant des efforts sont faits dans la con­struc­tion de bâti­ments et de nou­veaux com­merces. Même avec le change­ment esthé­tique du quarti­er, on ressent des peurs la nuit alors que, dans la journée, le quarti­er est assez calme. C’est la nuit que la peur s’installe ». Cer­tains habi­tants deman­dent à la ville l’installation de caméras de sur­veil­lance, ils atten­dent tou­jours une réponse de la mairie.

Du ren­fort à Mont­plaisir

Les pro­prié­taires des véhicules brûlés de ces dernières semaines ont man­i­festé lun­di devant le com­mis­sari­at. Les riverains ont exprimé leur exas­péra­tion. Suite à la man­i­fes­ta­tion, ils ont eu l’assurance que le secteur de Mont­plaisir aura une présence plus régulière des forces de l’ordre. Les habi­tants atten­dent beau­coup des policiers pour que leur quarti­er rede­vi­enne pais­i­ble, en par­ti­c­uli­er la nuit.

Don­nez votre avis sur notre page Face­book



Les autres infos