Mort de Maradona : des éventuelles négligences à l’hôpital qui auraient causé son décès

L’ami et avocat du footballeur star et des proches semblent estimer que, s’il avait mieux été accompagné mercredi, Maradona ne serait peut-être pas décédé. D’après lui, il n’y avait pas de défribilateur dans la chambre. Son médecin n’était pas là les derniers jours avant sa mort et il y aurait eu quatre heures ou le footballeur serait resté sans surveillance. C’est ce que décrit Le Parisien.

 

il n’y avait pas de défribilateur dans la chambre

La justice argentine a ouvert une enquête vendredi pour déterminer s’il y a eu négligence dans la mort de Diego Maradona, l’étoile du football que tout le continent sud-américain pleure.

Des membres de sa famille semblent convaincus qu’il y a eu des irrégularités dans son traitement. Quelques heures après sa mort, l’avocat et ami de Maradona, Matias Morla, a dénoncé jeudi le fait « que l’ambulance a mis plus d’une demi-heure pour arriver à la maison » où se trouvait le joueur. Morla a prévenu qu’il irait « jusqu’au bout ». Mais, selon une source judiciaire, aucune plainte n’a pour le moment été déposée. Vous pouvez lire l’article complet sur le site du Parisien.

Les autres infos