Nantes et l’ASSE partagent les points dans l’émotion

Le FC Nantes et l’AS Saint-Etienne se sont séparés sur un score nul dans le match décalé de la 22e journée de Ligue 1 Conforama. Une rencontre marquée par de nombreux hommages à Emiliano Sala.

FC Nantes – AS Saint-Etienne : 1 – 1

Dans un stade de la Beaujoire plein pour rendre hommage à Emiliano Sala, le FC Nantes et l’AS Saint-Etienne ont partagé les points pour le dernier match de la 22e journée de Ligue 1 Conforama. Après un premier but de Cabella, les Canaris se sont inspirés de l’état d’esprit de guerrier de leur ancien attaquant argentin, toujours porté disparu, pour égaliser et récolter un point.

Pour ce premier match des Canaris depuis la disparition de Sala, joueurs et supporters rendent de nombreux hommages à l’ancien Nantais, que ce soit avant ou pendant le match, avec en point d’orgue un poignant moment d’émotion lorsque Monsieur Schneider arrête la rencontre à la 9e minute.

Waris marque dans la douleur

Le jeu reprend ensuite ses droits avec une maîtrise plutôt du côté nantais, face à des Stéphanois sans inspiration. Les débats s’accélèrent après la pause entre deux formations réduites à dix après la double expulsion de Fabio et Yann M’Vila (45e+3). Bien lancé par Khazri, Rémy Cabella pique son ballon par-dessus Dupé mais voit Charles Traoré venir sauver devant sa ligne. Le Stéphanois a bien suivi et pousse la balle au fond des filets pour ouvrir le score (0-1, 58e). Les Canaris offrent finalement un point à leur public. Boschilia lance de fort belle manière Kalifa Coulibaly sur la droite. L’attaquant sème Subotic et centre vers Majeed Waris, qui ne laisse pas passer l’occasion et bat Ruffier, qui le touche sur l’action (1-1, 70e). Malgré la douleur, le Ghanéen n’oublie pas de montrer son t-shirt et le visage de Sala. Le FC Nantes s’est battu et évite la défaite face à l’ASSE, 4e du classement. Mais ce mercredi soir, l’important était ailleurs…



Vous aimerez lire aussi