Nantes et l’ASSE partagent les points dans l’émotion

Le FC Nantes et l’AS Saint-Eti­enne se sont séparés sur un score nul dans le match décalé de la 22e journée de Ligue 1 Con­fora­ma. Une ren­con­tre mar­quée par de nom­breux hom­mages à Emil­iano Sala.

FC Nantes — AS Saint-Eti­enne : 1 — 1

Dans un stade de la Beau­joire plein pour ren­dre hom­mage à Emil­iano Sala, le FC Nantes et l’AS Saint-Eti­enne ont partagé les points pour le dernier match de la 22e journée de Ligue 1 Con­fora­ma. Après un pre­mier but de Cabel­la, les Canaris se sont inspirés de l’état d’esprit de guer­ri­er de leur ancien attaquant argentin, tou­jours porté dis­paru, pour égalis­er et récolter un point.

Pour ce pre­mier match des Canaris depuis la dis­pari­tion de Sala, joueurs et sup­port­ers ren­dent de nom­breux hom­mages à l’ancien Nan­tais, que ce soit avant ou pen­dant le match, avec en point d’orgue un poignant moment d’émotion lorsque Mon­sieur Schnei­der arrête la ren­con­tre à la 9e minute.

Waris mar­que dans la douleur

Le jeu reprend ensuite ses droits avec une maîtrise plutôt du côté nan­tais, face à des Stéphanois sans inspi­ra­tion. Les débats s’accélèrent après la pause entre deux for­ma­tions réduites à dix après la dou­ble expul­sion de Fabio et Yann M’Vila (45e+3). Bien lancé par Khazri, Rémy Cabel­la pique son bal­lon par-dessus Dupé mais voit Charles Tra­oré venir sauver devant sa ligne. Le Stéphanois a bien suivi et pousse la balle au fond des filets pour ouvrir le score (0–1, 58e). Les Canaris offrent finale­ment un point à leur pub­lic. Boschil­ia lance de fort belle manière Kali­fa Coulibaly sur la droite. L’attaquant sème Sub­ot­ic et cen­tre vers Majeed Waris, qui ne laisse pas pass­er l’occasion et bat Ruffi­er, qui le touche sur l’ac­tion (1–1, 70e). Mal­gré la douleur, le Ghanéen n’ou­blie pas de mon­tr­er son t‑shirt et le vis­age de Sala. Le FC Nantes s’est bat­tu et évite la défaite face à l’ASSE, 4e du classe­ment. Mais ce mer­cre­di soir, l’important était ailleurs…



Les autres infos