Nombre de contaminations dans la Loire : la 3e vague ?

Hier, Santé Publique France a annoncé un nombre de contaminations à un niveau aussi haut que mi novembre : 31 519 cas. Alors que des mesures ont été prises dans les Alpes-Maritimes et à Dunkerque, le nombre de contaminations dans la Loire augmente-t-il aussi ?

Hier, selon les chiffres de Santé Publique France, dans notre département, il y a eu  cas confirmés contre 236 le mardi 17 février et 263 le vendredi 19 février. Si le nombre de contaminations dans la Loire remonte, il est bien loin du niveau de novembre dernier.

Depuis la semaine passé, le taux d’incidence augmente à nouveau légèrement et vient de repasser la barre des 180 cas pour 100 000 habitants par semaine.

En tout cas, au vu de la situation actuelle, il semble très compliqué d’alléger les restrictions actuelles. Emmanuel Macron en avait émis la possibilité pour la fin du mois.

Santé Publique France a annoncé lundi que le Covid-19 avait causé la mort de 1000 personnes dans la Loire. Rappelons que c’est dans la nuit du 25 au 26 février 2020, dans l’Oise, mourrait, suite à cette maladie, un enseignant.

Seul espoir : la vaccination. L’hôpital de Firminy annonce une cadence de 108 vaccinés par jour dès le 1er mars grâce aux doses supplémentaires. Les vaccins font appel à des modalités d’action différentes mais ils ciblent tous la protéine Spike du virus Sars-CoV-2 qui permet la pénétration cellulaire du virus. La vaccination permet l’activation du système immunitaire. Pour mettre au point un vaccin contre une maladie virale, il faut bien connaître le virus qui en est à l’origine puisque le vaccin sera fabriqué à partir de certaines parties du virus qui feront réagir notre système immunitaire.

Les autres infos
Les autres infos