Saint-Étienne : des plans sur la Comète

L’ex-Comédie de Saint-Étienne va revivre d’art et de créa­tions. Le quar­tier de Beaubrun-Tarentaize a tou­jours vécu de talents. Mais, en 2011, elle quitte le quar­tier pour se rap­pro­cher du Zénith à la Plaine Achille.

Un hall lumi­neux avec des espaces pour l’accès gra­tuit à inter­net pour les jeunes qui le désir (via l’espace Info Jeunesse). 2000 m² pour la répé­ti­tion des artistes et la for­ma­tion artistique.

Le bâti­ment devient vide. Une nou­velle his­toire doit s’ouvrir. Le Maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau et son adjoint à la culture Marc Chassaubéné vont por­ter un nou­veau défi, entou­ré d’une équipe : ouvrir la Comète, un lieu dédié à la créa­tion ama­teur, émer­gente du spec­tacle vivant. « Il était incon­ce­vable de lais­ser cet endroit vide, car ici vit l’esprit de Jean Dasté » note Gaël Perdriau. « Ce lieu per­met aux asso­cia­tions de leur don­ner des moyens ». Une renais­sance pos­sible aus­si grâce à son archi­tecte Dominique Vigier.

 

Dans ce lieu de 5000 m², de la danse, du spec­tacle, de la musique et du théâtre

 

Ici abrite le dépar­te­ment « Théâtre du conser­va­toire Massenet », la Fabrique musi­cale (une école de musique asso­cia­tive), l’Ecole de l’Oralité (un labo­ra­toire de par­tage de talents et de culture) et l’association Gaga Jazz qui va occu­per un superbe café-concert pour les ama­teurs de cuivres et de cordes.

 

Un inves­tis­se­ment de 8,5 mil­lions d’euros finan­cé par la ville à hau­teur de 4,7 mil­lions et la région Auvergne-Rhône-Alpes à 1,8 mil­lion d’euros

Le res­tau­rant de la scène jazz pour­ra accueillir 120 places. Les soi­rées jazz seront gour­mandes avec la cui­sine du chef cui­si­nier Benjamin Gagnaire. « Au pro­gramme des jam-ses­sions, des after­works et un fes­ti­val d’hiver dont 42info.fr vous par­le­ra prochainement…

« La salle jazz, pour écou­ter de la musique, boire un café, un bar ouvert de 14h à 18h »

 

Deux nou­velles belles salles de spectacles

 

La Panassa d’une capa­ci­té de 650 places pour du live, de la musique et de l’humour et l’Usine, de 120 places. Les jauges vont per­mettre d’accueillir aus­si des artistes de tous hori­zons comme le fai­sait la Salle Jeanne d’Arc.

 

Elie Semoun le 21 novembre à la Comète de Saint-Étienne

 

Le comique Pierre-Emmanuel Barré est pré­vu à La Comète de Saint-Étienne le 25 mai, le spec­tacle de Laurie Peret le same­di 12 juin. L’humoriste Maxime Gasteuil pour­rait don­ner son spec­tacle le 9 novembre, Seb Mellia à la Comète le 16 novembre et Élie Semoun sera le 21 novembre 2021.

Le Bar sera fes­tif les soirs, mais pour­ra aus­si être loué aux asso­cia­tions. « Le lieu appar­tient au Stéphanois » mar­tèle Gaël Perdriau. On y retrou­ve­ra toute la pro­gram­ma­tion de Festi’Mômes.

 

La Comète aus­si pour les jeunes Stéphanois

 

A La Comète, se dresse l’espace Info Jeunesse de la ville. Le ser­vice muni­ci­pal est acces­sible gra­tui­te­ment à la comète. Il accueille tous les jeunes sté­pha­nois sans ren­dez-vous. Une équipe de conseillers est là pour répondre à toutes les ques­tions de vie pra­tique, de jobs, d’o­rien­ta­tion, et de loisirs.

 

Cinq salles de répé­ti­tions pour tous à 1 euro

 

Chacun va pou­voir s’approprier la comète, louer une salle pour un euro. Les cinq salles de répé­ti­tion sont ouvertes pour les ama­teurs et les pro­fes­sion­nels. « On veut que les Stéphanois s’approprient ce lieu » explique Gaël Perdriau.

 

L’adresse :

La Comète de Saint-Étienne

7 rue du Président Émile Loubert à Saint-Étienne

Ouvert du lun­di au same­di de 9h à 23h.

Tel : 04 77 48 71 30 lacomete@saint-etienne.fr

lacomete.saint-etienne.fr

Les autres infos