AS Saint-Etienne — vers un pla­fon­ne­ment des salaires des joueurs

Seul des cinq grands cham­pion­nats à avoir annon­cé la fin de la sai­son 2019/2020, la Ligue 1 ne devrait pas reprendre la com­pé­ti­tion avant fin août. Une déci­sion loin de faire l’unanimité, la Ligue 1 semble s’être tirée une balle dans le pied notam­ment finan­ciè­re­ment. Et avec l’impact de la crise sani­taire sur l’économie de la pla­nète foot­ball, de nom­breux clubs du cham­pion­nat de France se retrouvent en difficulté. 

C’est simple, sur les quatre der­niers mois de crise que le monde tra­verse, des pertes pha­ra­mi­neuses se sont fait res­sen­tir comme l’explique le pré­sident de la DNCG aux Echos. ” Sur les 4 der­niers mois de la sai­son 2019–2020 autour de 200 mil­lions d’eu­ros de pertes d’ex­ploi­ta­tion. Ce mon­tant inclut la dimi­nu­tion des recettes de matches, des droits TV, du spon­so­ring et des autres pro­duits, […], on peut esti­mer que la perte d’ex­ploi­ta­tion de la L1 avoi­si­ne­ra 1,2 mil­liard d’eu­ros pour l’en­semble de la sai­son, alors qu’elle était esti­mée à 1 mil­liard dans le pré­vi­sion­nel éta­bli avant la crise, et à 700 mil­lions d’eu­ros pour la sai­son 2018–2019.

A lire aus­si : Le match des muni­ci­pales le 28 juin à Saint-Étienne

Pour Onze Mondial Jean-Marc Mickeler pré­sident de la Direction natio­nale du contrôle de ges­tion (DNCG) de la Ligue de foot­ball pro­fes­sion­nel, la Ligue 1 devrait réflé­chir à un pla­fon­ne­ment des salaires des joueurs Stéphanois, pour son économie.

A lire aus­si : Les orages arrivent dans la Loire

Les autres infos