AS Saint-Etienne – vers un plafonnement des salaires des joueurs

Seul des cinq grands championnats à avoir annoncé la fin de la saison 2019/2020, la Ligue 1 ne devrait pas reprendre la compétition avant fin août. Une décision loin de faire l’unanimité, la Ligue 1 semble s’être tirée une balle dans le pied notamment financièrement. Et avec l’impact de la crise sanitaire sur l’économie de la planète football, de nombreux clubs du championnat de France se retrouvent en difficulté.   

C’est simple, sur les quatre derniers mois de crise que le monde traverse, des pertes pharamineuses se sont fait ressentir comme l’explique le président de la DNCG aux Echos.  » Sur les 4 derniers mois de la saison 2019-2020 autour de 200 millions d’euros de pertes d’exploitation. Ce montant inclut la diminution des recettes de matches, des droits TV, du sponsoring et des autres produits, […], on peut estimer que la perte d’exploitation de la L1 avoisinera 1,2 milliard d’euros pour l’ensemble de la saison, alors qu’elle était estimée à 1 milliard dans le prévisionnel établi avant la crise, et à 700 millions d’euros pour la saison 2018-2019.« 

A lire aussi : Le match des municipales le 28 juin à Saint-Étienne

Pour Onze Mondial Jean-Marc Mickeler président de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) de la Ligue de football professionnel, la Ligue 1 devrait réfléchir à un plafonnement des salaires des joueurs Stéphanois, pour son économie.

A lire aussi : Les orages arrivent dans la Loire

Les autres infos
Les autres infos