Pas d’augmentation d’impôts dans la métro­pole Stéphanoise.

Ce jeu­di 8 février, le bud­get a été débat­tu lors du conseil communautaire.

Le maire de Saint-Etienne l’a réaf­fir­mé hier soir, il n’y aura pas d’augmentation d’impôts, ni pour les ménages, ni pour les entre­prises pen­dant son man­dat qui va jusqu’en 2020.

Saint-Etienne métro­pole est, depuis le 1er jan­vier, l’une des 22 plus grandes villes de France. Ce sta­tut devrait per­mettre de rece­voir des enve­loppes pour finan­cer des pro­jets d’agglomération, a pré­ci­sé Christian Julien, le vice-pré­sident en charge des finances.

En 2018, 100 mil­lions vont être inves­tis pour le déve­lop­pe­ment des entre­prises et l’accueil de nou­velles acti­vi­tés éco­no­miques. Au pro­gramme des dépenses éga­le­ment : Le numé­rique et la tran­si­tion écologique.

 

63,1 mil­lions d’euros

 

C’est la somme que la com­mu­nau­té d’agglomération sté­pha­noise va inves­tir dans les trans­ports, la mobi­li­té, la troi­sième ligne de tram­way, la voi­rie et les grands pro­jets d’aménagements du territoire.

 

Les Citylib pour le déve­lop­pe­ment durable

 

10 nou­velles sta­tion city­lib ont vu le jour à Saint-Etienne, et l’agglomération a pré­sen­té lors de la confé­rence de presse du conseil com­mu­nau­taire le ser­vice « Ma chère auto ». Un ser­vice de par­tage de véhi­cules. Vous pou­vez réser­ver à un par­ti­cu­lier une voi­ture acces­sible quand vous le sou­hai­tez, pour une heure, pour la jour­née ou plus. Vous choi­sis­sez la taille du véhi­cule et la sta­tion dont vous êtes le plus proche.

Tout le monde y trouve son compte, le loueur et le locataire.

Plusieurs for­mules sont pro­po­sées (à par­tir de 2 euros) dans l’agglomération sté­pha­noise, avec ou sans abon­ne­ment. Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus.

 



Les autres infos