Pas de couvre-feu pour la Saint-Valentin

À Saint-Étienne, certains ont bravé l’interdiction de sortir après 18h pour la Saint-Valentin.

Par amour ? Pour retrouver sa belle ? Non, pour de l’alcool ou pour l’envie de faire la fête.

Et c’est un homme de 43 ans qui vient d’être jugé en comparution immédiate.

Le soir de la Saint-Valentin, il a été trouvé par la police en compagnie de sa valentine… Une bouteille d’alcool. Il était au volant de sa voiture en plein couvre-feu. L’homme faisait de grandes embardées et ne passait pas inaperçu. D’après la police de Saint-Étienne, après cinq heures d’interpellation, l’individu affichait au compteur un taux d’alcool de 0,83 mg par litre de sang. Sans détour, il va admettre avoir bu ce soir-là une bonne dizaine de verres de whisky. L’homme est bien connu des services de police pour ce genre de faits. Au tribunal, on note que son casier n’est pas vraiment vierge. Pour cette fois, il ramasse vingt mois de sursis probatoire, une suspension de permis et une amende de 100 euros. Une punition de plus, car la première date de 1997 et il avait continué ses bêtises au fil des années.

Les autres infos
Les autres infos